Points clés

  • Nous recommandons de consulter votre centre antipoison lors de l’utilisation de cet antidote.
  • Le glucagon constitue un potentiel traitement complémentaire dans la prise en charge de l’intoxication par un bêtabloqueur. Les traitements de première ligne, tels que la réplétion volémique, l’administration de vasopresseurs et d’insuline à haute dose avec dextrose devraient être priorisés.
  • Le temps important alloué à la préparation de la perfusion ainsi que les effets secondaires fréquemment rapportés (nausées, vomissements) sont des considérations qui limitent l’utilisation de cet antidote.
  • L’administration d'une dose élevée de glucagon (10mg) serait associée à une meilleure réponse hémodynamique par rapport à une dose plus faible. 
  • Algorithme de traitement de la toxicité cardio-vasculaire :

Dernière mise à jour : 2022-06-22