FacebookTwitter

Le suicide est évitable, c’est pourquoi la Direction de santé publique travaille à renforcer ses stratégies de prévention. Les efforts en prévention du suicide sont réalisés en collaboration avec plusieurs acteurs de la société. Aucune approche isolée ne peut résoudre à elle seule une question aussi complexe que le suicide.

Diminuer les facteurs de risque

Les actions préventives visent à réduire le nombre de suicides et de tentatives de suicide. Elles consistent à diminuer certains facteurs de risque pouvant accentuer la vulnérabilité des personnes, entre autres : 

  • Les difficultés d’accès à des services d’aide
  • L’accès aux moyens de s’enlever la vie
  • La discrimination vécue

Favoriser et promouvoir les facteurs de protection

En prévention du suicide, il est aussi important d’agir sur des facteurs de protection qui peuvent diminuer les conduites suicidaires, notamment :

  • L’adoption de saines habitudes de vie
  • La réduction de la consommation d’alcool et de drogues
  • La capacité à demander de l’aide
  • L’accès à un réseau social soutenant
  • Les habiletés à résoudre des problèmes
  • La capacité à s’adapter positivement aux situations de la vie
  • Les relations sociales harmonieuses et non violentes
  • Une bonne santé physique et mentale 

Stratégies préventives

La Direction de santé publique, avec ses partenaires, déploie des stratégies préventives à trois niveaux. 

Stratégies de prévention universelles 

Elles sont conçues pour toucher l’ensemble de la population en vue d'optimiser la santé physique et psychologique :

  • Des programmes de soutien aux enfants et aux familles afin de développer les habiletés sociales et émotionnelles chez les jeunes, telles que l’approcheÉcole en Santé
  • Des activités de sensibilisation auprès du public contre la stigmatisation du suicide
  • La diffusion des ressources d’aide
  • Des recommandations pour la restriction d’accès aux moyens de s’enlever la vie
  • De l’encouragement auprès des médias à appliquer des pratiques responsables d’information sur le suicide

Stratégies de prévention sélectives 

Certaines personnes ne manifestent pas des comportements suicidaires pour le moment, mais peuvent présenter un niveau élevé de risques biologique, psychosocial ou socio-économique. C’est pourquoi des stratégies de prévention sélectives ciblent les groupes vulnérables de la population :

  • Des interventions préventives favorisant les compétences parentales auprès de certaines familles défavorisées (Services intégrés en périnatalité et pour la petite enfance)
  • Des réseaux de sentinelles dans les milieux de vie, incluant les milieux de travail. Une « sentinelle » est une personne qui peut déterminer si quelqu’un envisage de se suicider
  • Offrir des ressources d’aide accessibles 24 heures sur 24, dont la ligne téléphonique 1 866 APPELLE (1 866 277-3553)

Stratégies de prévention indiquées 

Elles se concentrent sur des personnes vulnérables spécifiques de la population. Il s’agit par exemple de celles qui montrent des signes suicidaires ou qui ont déjà fait une tentative de suicide :

Suivi après une hospitalisation pour une tentative de suicide, par l’entremise du service intégré de liaison, d’accompagnement et de relance (SILAR)

Pour plus d’information, consultez :

Centre de prévention du suicide de Charlevoix : 418 665-0096

L’Arc en Ciel, organisme communautaire en santé mentale de Portneuf : 418 285-3283 ou 1 844 285-DAVE

Centre de prévention du suicide de Québec : 418 683-4588 ou 1 866 APPELLE (24 heures par jour, 7 jours par semaine)

Info-Social 811