FacebookTwitter
Vignette décorative de la section Vivre en santé

Les environnements où vivent des individus influencent leurs modes de vie, leurs habitudes de vie, leurs comportements, leurs relations sociales et leur qualité de vie. On entend par environnements sains et sécuritaires, des environnements qui rendent plus faciles et plus accessibles les choix favorables à la santé.

Rôle de la Direction de santé publique

Sur le plan des habitudes de vie, la Direction de santé publique vise entre autres :

  • L’acquisition de connaissances et de compétences en matière de saine alimentation et d’un mode de vie physiquement actif et sécuritaire
  • L’amélioration de l’accès physique et économique à une saine alimentation et à un mode de vie physiquement actif 
  • L’amélioration de la qualité de l’offre alimentaire
  • L’aménagement d’infrastructures sécuritaires en matière de déplacements actifs, de sports et de loisirs (ex. : réseaux cyclables)
  • La saine gestion du poids et de l’image corporelle
  • La prévention de l’initiation à l’usage du tabac et de l’exposition de la population à la fumée du tabac dans l’environnement
  • Le vieillissement en santé de la population

Sur le plan des comportements sains et sécuritaires et sur celui de la prévention des problèmes d’adaptation sociale et de santé mentale, la Direction de santé publique vise notamment :

  • Le développement des compétences personnelles et sociales des enfants et des jeunes
  • La création d’environnements favorables à la santé de la population et à la réussite éducative des enfants et des jeunes
  • Le développement et le maintien de relations personnelles et sociales harmonieuses, respectueuses et égalitaires, exemptes de violence, de contrainte ou de discrimination (basées sur l’orientation sexuelle, l’identité de genre ou l’appartenance culturelle)
  • Des choix éclairés concernant la consommation d’alcool, de drogues et d’autres substances psychoactives ainsi que sur la pratique de jeux de hasard et d’argent
  • La prévention du suicide
  • La prévention des chutes chez les personnes âgées
  • La prévention de la maltraitance et de l’isolement des ainés