FacebookTwitter
Santé mentale

Le traitement de déviations sexuelles

La Clinique des troubles sexuels offre des services aux personnes présentant des intérêts sexuels de nature paraphilique, tels que répertoriés dans le DSM-5 (Diagnostic and Statistical manual of Mental Disorders-version 5 ; 2013), soit 

  • Pédophilie;
  • Exhibitionnisme;
  • Voyeurisme;
  • Trouble hypersexuel, compulsion sexuelle et dépendance sexuelle;
  • Fétichisme;
  • ou tout autre comportement sexuel causant un dysfonctionnement ou une souffrance.

Elle offre également des services aux personnes ayant ayant été mises en accusation pour des inconduites d’ordre sexuel, selon différents articles du Code criminel, reflétant ou non des intérêts sexuels problématiques, telles que :

Provenance des références

  • Tribunal de la Cour du Québec
  • Tribunal de la jeunesse
  • Agent de probation
  • Médecin (CLSC et guichet d’accès en santé mentale)

À noter que pour bénéficier d’un traitement à la clinique, l’individu en processus judiciaire doit avoir complété sa sentence. D’autres services sont possibles pour une personne dans un cadre présentenciel, dont le Programme Prisme offert par la Maison Painchaud.

Évaluation

Évaluation de personnes non judiciarisées présentant possiblement une des paraphilies énumérées précédemment;

  • Évaluation multidisciplinaire présentencielle (Cour du Québec) ou prédécisionnelle (Tribunal de la jeunesse);
  • Évaluation post-sentencielle;
  • Évaluation de délinquants à contrôler/dangereux.

Traitement

Les interventions de l’équipe de la clinique sont axées sur le rétablissement, sur la diminution du risque de récidive et sur la qualité de vie. Elles sont personnalisées en fonction des besoins de chaque personne et leur durée est variable. Le traitement peut comprendre :

  • des suivis individuels;
  • des groupes de thérapie :
    • Groupe PRICIS : Programme de réhabilitation pour les individus ayant commis une inconduite sexuelle ou ayant un intérêt sexuel paraphilique;
    • Groupe GAPEX : Groupe d’apprentissage par l’expérience, pour les hommes ayant commis une inconduite sexuelle ou ayant un intérêt sexuel paraphilique et dont l’apprentissage est axé sur la pratique d’habiletés spécifiques. 
    • Groupe CPJ : Programme de traitement pour les gens ayant consommé de la pornographie juvénile.  
  • des ateliers :
    • Compétences interpersonnelles (habiletés sociales, d’affirmation de soi et de résolution des conflits)
    • Gestion des émotions
    • Croissance psychosexuelle
  • un suivi psychosocial;
  • un suivi de couple ou familial;
  • une pharmacothérapie au besoin.