FacebookTwitter
Vignette décorative de la section Santé publique

Se nourrir est un besoin essentiel et favorise un bon état de santé. C’est aussi un droit fondamental reconnu au Québec et ailleurs dans le monde. L’atteinte d’une plus grande sécurité alimentaire contribue au respect de ce droit essentiel qu’est la santé pour tous.

La sécurité alimentaire signifie que tous les êtres humains ont, à tout moment, un accès physique et économique à une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins énergétiques et leurs préférences alimentaires pour mener une vie équilibrée et active. 

D’autres aspects importants doivent être considérés comme les aptitudes des personnes, l’accès à de l’information pour faire des choix éclairés, l’acceptabilité des aliments sur les plans personnel et culturel, le respect de valeurs sociales ainsi que la préoccupation pour un système agroalimentaire durable.

Sécurité et insécurité alimentaire

Il y a insécurité alimentaire lorsqu’il y a des difficultés à avoir accès à des aliments sains. La sécurité alimentaire ne concerne pas uniquement la nourriture. Elle comprend aussi d’autres moyens et aptitudes essentielles qui permettent aux personnes et aux familles de s’alimenter. Cela inclut :  

  • Un travail ou un soutien financier qui permet de payer l’ensemble des dépenses liées aux besoins de base
  • Un logement abordable où l’on se sent bien et en sécurité
  • L’accès à du transport pour aller au travail, à l’école, à l’épicerie, à la pharmacie, etc.
  • L’accès à un service de garde pour réaliser ses projets de vie (retour aux études, recherche de travail, etc.)
  • Des connaissances pour pouvoir faire des achats alimentaires judicieux et des compétences pour préparer, cuisiner et conserver les aliments, etc. 

Comité régional intersectoriel en sécurité alimentaire (CRISA)

Depuis 2002, le CRISA a pour mandat principal de conseiller le directeur de santé publique sur les orientations régionales en sécurité alimentaire ainsi que sur l’utilisation du financement provenant du ministère de la Santé et des Services sociaux à cet effet. Moisson Québec, Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, la Ville de Québec, des représentants d’organismes communautaires et le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale font partie de cette concertation de partenaires.

Rôle de la Direction de santé publique

Le rôle de la Direction de santé publique en sécurité alimentaire est d’animer et d’accompagner les travaux du CRISA afin que les citoyens de la région de la Capitale-Nationale puissent se nourrir le mieux possible, chaque jour, selon les ressources dont ils disposent. 

Pour plus d’information, consultez :

Vivre sans faim