FacebookTwitter

Changez leur vie!

Vous aimeriez consacrer du temps et de l'énergie pour un enfant ou un adolescent? Vous êtes prêt à lui offrir un cadre chaleureux, de l'attention et des soins? Vous pouvez lui fournir un milieu de vie apaisant, sécurisant, stable, et stimulant, à court, à moyen ou à long terme? Finalement, vous êtes prêts à collaborer avec les différents intervenants de l'enfant ainsi que les parents naturels ?
Que vous soyez une personne seule, en couple ou une famille, votre candidature sera considérée.

Vous aurez accès à une rétribution financière non imposable pour couvrir les frais de chaque enfant confié.

Vous pouvez adresser une demande à la Direction de la qualité, de l’évaluation, de la performance et de l’éthique du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Voici les différentes étapes du processus d’évaluation :  

  • Participation à une rencontre d’information;
  • Envoi de votre offre de service et autres documents pertinents;
  • Participation à un comité de sélection (pré-évaluation);
  • Évaluation de votre milieu de vie afin de vérifier si les normes physiques sont respectées;
  • Évaluation de vos capacités et vos habiletés (personnelles, relationnelles, aptitudes à rendre les services et compétences de gestion et d’organisation).

De plus, certains critères seront considérés, notamment:

  • Être majeur;
  • Avoir sa citoyenneté canadienne ou être résident permanent du Canada;
  • Ne pas avoir fait l’objet d’une suspension ou d’une révocation de reconnaissance à titre de ressource ou de fin d’entente pour motifs sérieux au cours des trois dernières années;
  • Ne pas avoir d’antécédents judiciaires en lien avec la fonction;
  • Ne pas avoir eu recours au cours des trois dernières années à une loi visant l’insolvabilité au Canada;
  • Contracter une assurance habitation 
  • Avoir une formation à jour en RCR/secourisme général 

 

Jayden; 1 mois:


Jayden est né à terme mais il a vécu un sevrage à la naissance. Sa mère, qui a de grandes difficultés personnelles, a consommé pendant toute la grossesse. Madame a un diagnostic de trouble de la personnalité limite et elle gère difficilement ses émotions. Dès sa sortie de l’hôpital, Jayden a été confié à une famille d’accueil. Il bénéficie de contacts supervisés avec sa mère à nos bureaux deux fois par semaine pour une période de trois heures à la fois. Jayden est un bébé irritable, qui pleure beaucoup et qui a besoin de réconfort et de proximité avec l’adulte.

Amy, 7 ans, Léonie, 5 ans et Jordan, 2 ans


Les trois enfants qui vivent avec leurs parents ont été exposés à la violence conjugale tant verbale que physique. La mère a déjà quitté à quelques reprises pour aller en maison d’hébergement avec les enfants mais elle est revenue au domicile familial. Le père a débuté un suivi en lien avec ses comportements violents mais ne l’a jamais terminé, considérant ne pas avoir besoin d’un tel service. Les enfants sont témoins de cette violence et ils ont développé différents problèmes de développement et de comportement. Par exemple, Jordan est un enfant qui crie et qui tape ses sœurs. Il brise des jouets et les lance sur les autres enfants à la garderie. Léonie est très introvertie et sursaute et pleure facilement lorsqu’un adulte parle fort près d’elle. Amy, l’aînée, a tendance à protéger sa fratrie et intervient comme une adulte auprès d’eux. Compte tenu de l’impact de la situation sur le développement des enfants, le placement en famille d’accueil est envisagé de manière temporaire afin que ceux-ci puissent évoluer dans un milieu sécuritaire le temps de déterminer si les parents prendront les moyens pour corriger la situation.

Jonathan, 11 ans

Jonathan devrait débuter sa 5e année mais malgré tous les services spécialisés, son parcours scolaire est très difficile, il accumule plusieurs retards. C’est un garçon qui a peu d’amis et pour qui entrer en relation avec les pairs est très difficile. Il est renfermé et est souvent la risée des autres enfants de sa classe. Jonathan vit avec sa famille d’accueil depuis presque 2 ans. Il s’ennuie de sa mère avec qui il a vécu ses premières années de vie. Les problèmes de santé mentale de Madame ont fait en sorte que Jonathan a été souvent laissé à lui-même. Très jeune, il a dû s’occuper de sa mère et de lui-même. Avant d’être confié à sa famille d’accueil, ses grands-parents l’avaient pris en charge mais ils n’ont pas été capables de s’occuper de lui à plus long terme. Malgré qu’il soit bien dans sa famille d’accueil, Jonathan entre peu en lien avec celle-ci. Il demeure un enfant qui fait difficilement confiance à l’adulte.

Élodie, 16 ans

Élodie est une adolescente dynamique qui a beaucoup d’amis et qui est très active. Il est parfois difficile pour elle d’accepter et de respecter les règles et les consignes établies par sa famille d’accueil. Elle a tendance à tester les limites, le cadre et la relation. Il lui arrive d’entrer plus tard que l’heure permise, de fréquenter des gens moins recommandables et de consommer de l’alcool et de la drogue. Elle fréquente l’école régulièrement mais elle s’absente parfois de ses cours sans raison valable. Elle peut réagir promptement lorsqu’une conséquence est appliquée. Élodie ne voit plus sa mère ni son père depuis quelques années. Elle n’a plus aucune nouvelle d’eux.

Joindre ce service

Direction de la qualité, de l'évaluation, de la performance et de l'éthique
418 663-5354, poste 10952

Vous souhaitez devenir une ressource de type familial pour adultes?