FacebookTwitter

La coqueluche est une infection des voies respiratoires causée par une bactérie appelée Bordetella pertussis qui peut se transmettre par de petites gouttelettes lorsqu’une personne malade tousse ou éternue.

C’est une maladie qui doit être déclarée aux Directions régionales de santé publique. Ce sont les professionnels de la santé et les laboratoires qui s’occupent de la déclaration. Il pourrait ensuite y avoir une enquête de santé publique pour prévenir la transmission aux personnes plus à risque.

Au Québec, l’infection circule de façon plus importante aux 3 à 5 ans. Depuis janvier 2024, des éclosions de coqueluche ont été rapportées dans plusieurs régions, dont la Capitale-Nationale. De plus en plus de personnes ont la coqueluche dans notre région et il pourrait y en avoir davantage dans les prochaines semaines.

Les personnes à risque de complications, si elles attrapent la coqueluche, sont 

  • les enfants de moins de 12 mois ;
  • les enfants à naître des femmes enceintes qui sont à moins de 4 semaines d’accoucher.

Pour plus de détails, consultez le site Coqueluche | Gouvernement du Québec (quebec.ca)

Signes et symptômes

Les symptômes apparaissent habituellement entre 5 à 10 jours (rarement jusqu’à 21 jours) après le contact avec la bactérie.
En général, les personnes atteintes présentent d’abord : 

  • une fièvre légère ;
  • le nez qui coule ou bouché ;
  • les yeux rouges et qui pleurent ;
  • de la toux.

7 à 14 jours plus tard, la toux peut devenir plus intense et fréquente. 

Pour en savoir plus, référez-vous à la section Symptômes | Coqueluche | Gouvernement du Québec (quebec.ca)

Protection et prévention 

Le meilleur moyen de se protéger contre la coqueluche est la vaccination. Le calendrier de vaccination recommandé comprend l’administration du vaccin contre la coqueluche dès l’âge de 2 mois. La vaccination contre la coqueluche est également recommandée à chaque grossesse. Cela permet de protéger le bébé pendant ses premiers mois de vie. 

Il est possible qu’une personne vaccinée développe tout de même la coqueluche, bien que les symptômes de la maladie soient souvent moins graves.  

Pour les modalités de vaccination dans la région de la Capitale-Nationale, visitez le site Vaccins | CIUSSSCN (gouv.qc.ca)

Pour poser des questions sur la vaccination ou pour prendre rendez-vous, deux options s’offrent à vous :

  • Rendez-vous en ligne sur le Portail (clicsante.ca) ;  
  • Appelez le 1-877-644-4545.

Foire aux questions

En présence de symptômes d’infection respiratoire et de fièvre, il est recommandé de rester à la maison.

En présence de toux, mal de gorge, le nez qui coule ou bouché, il est recommandé de (voir les Gestes pour limiter la transmission des maladies respiratoires infectieuses | Gouvernement du Québec (quebec.ca)) :

  • garder vos distances ; 
  • éviter les contacts avec les personnes aînées, les personnes immunodéprimées et celles qui ont des maladies chroniques ;
  • éviter les évènements et rassemblements non essentiels ;
  • si possible, porter un masque en public ;
  • éviter le contact direct pour les salutations, comme les poignées de main, et privilégiez les pratiques alternatives ;
  • privilégier, si possible, les activités à distance, comme le télétravail ;
  • aviser les personnes que vous fréquentez que vous pourriez être contagieux.
Dans le contexte actuel de circulation active de coqueluche, il est recommandé d’éviter les contacts avec les bébés de moins de 12 mois et les femmes enceintes en fin de grossesse.

Si vous avez été en contact avec une personne atteinte de coqueluche et que vous avez des symptômes, consultez un médecin ou votre CLSC. Suivez les consignes du professionnel de la santé. Selon son diagnostic, référez-vous aux sections qui s’appliquent à votre situation.

Si vous avez reçu un diagnostic de coqueluche, vous devez suivre les consignes données par le professionnel de la santé que vous avez consulté.

Évitez les contacts avec les bébés de moins de 12 mois et les femmes enceintes en fin de grossesse. Il est donc recommandé de ne pas fréquenter les milieux tels que les services de garde et d’éducation à la petite enfance et les garderies en milieu familial.

Avisez les personnes avec qui vous avez été en contact durant votre période de contagiosité. Des recommandations particulières pourraient s’appliquer aux enfants de moins de 12 mois et aux femmes enceintes en fin de grossesse.

Afin d’éviter de contaminer les autres, il est recommandé de poser des Gestes pour limiter la transmission des maladies respiratoires infectieuses | Gouvernement du Québec (quebec.ca)

Pendant que vous êtes contagieux, soit durant 3 semaines après le début de la toux (ou 5 jours après le début d’un traitement antibiotique) : 

  • garder vos distances ; 
  • éviter les contacts avec les personnes aînées, les personnes immunodéprimées et celles qui ont des maladies chroniques ;
  • éviter les évènements et rassemblements non essentiels ;
  • si possible, porter un masque en public ;
  • éviter le contact direct pour les salutations, comme les poignées de main, et privilégiez les pratiques alternatives ;
  • privilégier, si possible, les activités à distance, comme le télétravail ;
  • aviser les personnes que vous fréquentez que vous êtes contagieux.

Si vous avez reçu des recommandations différentes par un professionnel de la santé, celles-ci ont priorité sur les recommandations mentionnées ci-haut.

Si vous avez été en contact continu au moins 1 heure dans le même espace qu’une personne contagieuse ou en contact direct avec ses sécrétions, surveillez l’apparition des symptômes de la coqueluche durant 21 jours après le contact avec la personne malade.

Les femmes enceintes en fin de grossesse et les enfants de moins de 12 mois qui ont été en contact avec la coqueluche doivent communiquer avec le service Info-Santé au 8-1-1, même en l’absence de symptômes. Dans certaines situations, un traitement préventif pourrait être indiqué.

Si vous développez des symptômes alors que vous avez été en contact avec une personne contagieuse : 

Si vous avez un diagnostic de coqueluche et que vous recevez un message texte provenant de la Direction de santé publique de la Capitale-Nationale, voici les indications à suivre :

  • Déterminer la date de début de vos symptômes;
  • Vérifier si, depuis cette date, vous avez été en contact étroit avec des enfants de moins de 12 mois ou des femmes enceintes en fin de grossesse.
  • Répondre au message texte par OUI si vous avez été en contact avec un enfant de moins de 12 mois ou une femme enceinte en fin de grossesse.


Les retours d’appel de la santé publique se feront du lundi au vendredi entre 8h et 16h30. Si vous avez eu des contacts avec un enfant de moins de 12 mois ou une femme enceinte en fin de grossesse et que vous prenez connaissance de ce message entre vendredi 16h30 et dimanche 23h59, contactez Info-Santé au 811.

Si vous n’avez pas eu de contact avec un enfant de moins de 12 mois ou une femme enceinte en fin de grossesse, vous n'avez pas besoin de répondre au message texte.

N’écrivez pas d’autres informations ou questions. Vous ne recevrez aucune réponse en écrivant à ce numéro. Si vous êtes inquiet pour votre santé ou la santé de votre enfant, communiquez avec Info-Santé en composant le 811.

Référez-vous à la section J’ai reçu un diagnostic de coqueluche. Que faire ?

Mise à jour : 08 juillet 2024