FacebookTwitter
Vignette décorative de la section Soins palliatifs et soins de fin de vie

Informations générales 

Les situations de fin de vie peuvent être difficiles. Malgré les soins de qualité et l’accompagnement offerts aux personnes en fin de vie, il est possible que les soins palliatifs n’arrivent pas à soulager certaines souffrances de manière satisfaisante pour une certaines d’entre elles. La Loi concernant les soins de fin de vie permet d’offrir une option supplémentaire à ces personnes pour qui toutes les options thérapeutiques, curatives et palliatives, ont été jugées insatisfaisantes et qui préféreraient décéder plutôt que de continuer à souffrir.

L’aide médicale à mourir consiste en l’administration de médicaments par un médecin à une personne en fin de vie, à sa demande, dans le but de soulager ses souffrances en entraînant son décès. Ce soin est accessible dans l’ensemble des établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec et dans quelques maisons de soins palliatifs. Il est aussi possible de demander de le recevoir à domicile.

L’aide médicale à mourir est une intervention exceptionnelle comprenant des conditions précises. Cet acte médical est posé par un médecin, à la demande de la personne. Le recours à ce soin est strictement encadré et balisé par la Loi. 

Consulter la Loi sur l’aide médicale à mourir

Quels sont les critères d’admissibilité à l’aide médicale à mourir?

  • Être assuré au sens de la Loi sur l’assurance maladie du Québec;
  • Être âgé d’au moins 18 ans;
  • Être apte à consentir aux soins, c’est-à-dire être en mesure de comprendre la situation et les renseignements transmis par les professionnels de la santé et de prendre des décisions;
  • Être en fin de vie;
  • Être atteint d’une maladie grave et incurable (qui ne peut être guérie);
  • Avoir une situation médicale qui se caractérise par un déclin avancé et irréversible de ses capacités;
  • Éprouver des souffrances physiques ou psychiques constantes, insupportables, qui ne peuvent être apaisées dans des conditions jugées tolérables. 

Vous désirez plus d’information?

Pour obtenir plus d’information sur l’aide médicale à mourir, parlez à votre médecin ou à un membre de votre équipe de soins. Ces professionnels répondront à vos questions et vous expliqueront le processus plus en détail. 

Toute discussion entourant une demande d’aide médicale à mourir est importante. Le médecin et les autres professionnels y porteront par conséquent une attention particulière. 

Cette étape vise à vous informer et à préciser vos volontés. Elle ne vous engage à rien, et vous pouvez en tout temps revenir sur vos décisions.