Virage vert réussi pour le CIUSSS de la Capitale-Nationale !

jeudi 25 janvier 2018


Le projet d’efficacité énergétique entrepris il y a un peu plus d’un an est maintenant complété. En tout, 11 bâtiments du CIUSSS de la Capitale-Nationale ont subi une modernisation de leurs installations visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et la facture d’énergie. C’est désormais chose faite ! Aérothermie, récupération de chaleur, réfection des chaufferies, retrait d’équipements fonctionnant à l’huile, conversion de l’éclairage au DEL et optimisation des réseaux de chauffage et de ventilation ont entre autres permis d’améliorer la performance énergétique des bâtiments touchés.

Des mesures importantes mises en place avec succès

L’implantation du projet a été complexe et parfois délicate, mais nous sommes fiers du résultat. Certains membres du personnel ont peut-être même remarqué la présence des grues ayant servi à remplacer une tour d’eau par une tour sèche (Hôpital de Sainte-Anne-de-Beaupré), ainsi qu’à installer une nouvelle cheminée pour les chaudières (Centre d’hébergement Saint-Augustin). Ces interventions se sont déroulées impeccablement, tout comme les travaux dans les chaufferies, la modernisation des contrôles des radiateurs dans les chambres des résidents et l’installation de hottes de cuisine intelligentes.

Les chantiers les plus délicats demeuraient toutefois ceux des conversions vapeur-eau chaude des réseaux de chauffage de l’Hôpital de Sainte-Anne-de-Beaupré, du Centre d’hébergement Saint-Augustin et du Centre d’hébergement du Fargy, trois interventions majeures qui auront duré plus de six mois. Les mesures d’efficacité énergétique implantées au Centre d’hébergement Saint-Augustin sont en cohérence avec les travaux de réaménagement futurs, car elles permettront à ces derniers de rendre énergétiquement plus performants les équipements fraîchement installés.

Grâce à toutes les mesures implantées, nos émissions de gaz à effet de serre ont chuté de 65 % ; nous évitons ainsi le rejet annuel dans l’atmosphère de 2134 tonnes de CO₂, soit l’équivalent du retrait de 949 voitures de la circulation. Autre bonne nouvelle : notre consommation d’huile a aussi beaucoup diminué. Certains de nos bâtiments n’utilisent d’ailleurs plus du tout cette énergie fossile non renouvelable. Le CIUSSS profitera des économies annuelles récurrentes de 772 000 $ prévues dans le cadre du projet, pour un investissement de 12 000 000 $. Avec les subventions reçues, ces coûts seront rentabilisés en 10 ans.

Ces travaux de modernisation sont en harmonie avec la Politique de développement durable adoptée par le CIUSSS de la Capitale-Nationale.  

Infolettre du CIUSSS de la Capitale-Nationale, janvier 2018