Une chercheuse de Québec parmi les scientifiques les plus influents de la planète

jeudi 25 janvier 2018


Nous sommes fiers de vous informer que la Dre France Légaré, professeure titulaire au Département de médecine familiale et de médecine d’urgence à la Faculté de médecine de l’Université Laval et chercheuse au Centre de recherche sur les soins et les services de première ligne de l’Université Laval du CIUSSS de la Capitale-Nationale, fait partie du prestigieux palmarès du World’s Most Influential Scientific Minds dressée par la société d’information stratégique Thomson Reuters IP & Science, devenue Clarivate Analytics en 2016. La Dre Légaré se classe dans les premiers parmi plus de 3300 scientifiques dont les travaux sont le plus fréquemment cités par leurs collègues du monde entier.

Le programme de recherche de la Dre Légaré vise à fournir aux professionnels de la santé et leurs patients les compétences nécessaires afin de promouvoir la prise de décision partagée dans tout le continuum des soins de santé. Elle vise à ce que les patients et leurs proches puissent prendre des décisions s’appuyant sur les meilleures preuves, mais aussi qui soient en harmonie avec ce qui compte le plus pour eux. Avec ses collègues, elle dirige deux grandes études qui évaluent l’impact de la formation en prise de décision partagée d’équipes de soins à domicile, afin que ces équipes puissent aider les Canadiens plus âgés et leurs proches à prendre des décisions éclairées en matière d’emplacement des soins.

La Dre Légaré dirige la Chaire de recherche du Canada en décision partagée et application des connaissances dont elle détient le titre de titulaire, niveau 1, depuis le 1er juin 2016. Elle dirige la composante sur l’application des connaissances de l’unité de soutien sur la Stratégie de recherche axée sur le patient du Québec.

Pour plus d’information sur les travaux de la Chaire de recherche du Canada en décision partagée et application des connaissances

Pour plus d’information sur le CERSSPL-UL 

Infolettre du CIUSSS de la Capitale-Nationale, janvier 2018