FacebookTwitter

Des réponses à vos questions sur la COVID-19

Compte tenu de l’évolution actuelle de la situation épidémiologique, veuillez noter que le CIUSSS de la Capitale-Nationale a cessé la diffusion quotidienne de son bilan COVID-19.

Consultez les mesures actuellement en vigueur dans les secteurs d'activité et les milieux à risque de transmission.

Personnes adéquatement protégées contre la COVID-19 : en savoir plus.

On observe présentement une hausse importante et très rapide du nombre de cas de COVID-19 au Québec. 

L’arrivée du variant Omicron, beaucoup plus contagieux, explique cette hausse de cas. 

La région de la Capitale-Nationale est aussi touchée par cette augmentation marquée qui pourrait être ralentie par différents moyens préventifs. La vaccination peut réduire les risques de problèmes de santé associés à la COVID-19. 

La population est appelée à jouer un rôle clé dans l’arrêt de la transmission par des mesures simples et efficaces. Ensemble nous pouvons ralentir la propagation de la COVID-19 en adoptant des comportements sécuritaires. 

Les données disponibles sur le variant Omicron sont publiées sur le site web de l'INSPQ au lien suivant: https://www.inspq.qc.ca/covid-19/donnees/variants

En l’absence de symptômes, les tests rapides ne devraient pas être utilisés, sauf si requis pour une fin d'isolement. 

Les tests rapides : 

  • rendent disponibles des résultats après quelques minutes;
  • sont utiles pour identifier rapidement les personnes infectées; 
  • peuvent être facilement utilisés par tout le monde.

Une personne avec des symptômes qui s’apparentent à ceux de la COVID-19 devrait utiliser un test rapide le plus rapidement possible.

  • Si le résultat est positif, il faut s’isoler en respectant les consignes à suivre pour la personne atteinte de la COVID-19.
  • Si le résultat est négatif, il faut s’isoler, surveiller ses symptômes et faire un deuxième test rapide 24 heures plus tard.
  • Si le résultat est invalide (ligne C n’est pas visible dans la fenêtre), vous devez tout de suite refaire le prélèvement et le test avec du nouveau matériel.

Après le deuxième test rapide : 

  • Si le résultat est positif, il faut s’isoler en respectant les consignes à suivre pour la personne atteinte de la COVID-19.
  • Si le résultat est négatif et que les symptômes perdurent ou s’aggravent, appelez Info-Santé 811. Vous serez orienté vers la ressource appropriée.
  • Si le résultat est toujours négatif et que les symptômes diminuent, il est possible de reprendre ses activités tout en appliquant les consignes sanitaires de base.
  • Si le résultat est invalide (ligne C n’est pas visible dans la fenêtre), vous devez tout de suite refaire le prélèvement et le test avec du nouveau matériel.

Les tests rapides ne doivent pas être utilisés pour les personnes ayant obtenu un résultat positif à la COVID-19 par un test de laboratoire (TAAN) dans les 90 derniers jours. 

Les personnes qui travaillent dans le réseau de la santé ne peuvent pas utiliser les tests rapides offerts en pharmacie lorsqu’ils doivent se soumettre à un test de dépistage dans de cadre de leurs fonction. Ils doivent se conformer aux directives en place dans leur milieu de travail. 

Pour en savoir plus

 

    Dernière mise à jour: 27 janvier 2022