FacebookTwitter

Information importante

Beaucoup d’informations circulent, différents documents doivent être consultés et il est vrai qu’il peut s’avérer difficile d’obtenir l’information juste s’appliquant au type d’activités et de services offerts par les organismes communautaires. 

Voici quelques questions à se poser concernant la tenue de vos activités et des liens à consulter pour obtenir des réponses. Si des incertitudes demeurent sur la possibilité de tenir ou non votre activité et les mesures supplémentaires à mettre en place, communiquez avec nous.

  1. Est-ce que ce type d’activité ou service est permis pour mon organisme communautaire en fonction du palier d’alerte en vigueur ? 
  2. Est-ce que des consignes gouvernementales s’appliquent pour ce type d’activité ou service en fonction du palier d’alerte en vigueur ?
  3. Quelles mesures préventives doivent être appliquées dans mon organisme pour offrir cette activité ou service de façon sécuritaire pour tous? 
  4. Est-ce que des mesures préventives supplémentaires doivent être appliquées par mon organisme pour offrir cette activité ou services de façon sécuritaire pour tous? 
    • La réponse est oui, si votre activité ou services concernent des secteurs d’activité dans la liste plus bas.

Liste par ordre alphabétique des secteurs devant appliquer des mesures supplémentaires

Activités sportives ou récréatives (loisirs)

Les activités sportives et récréatives à l’extérieur et à l’intérieur doivent être adaptées aux consignes gouvernementales selon le palier d’alerte régionale

Consultez les publications suivantes : 

Aide ou service à domicile

(Tous types de services qui nécessitent d’aller au domicile incluant ceux des EÉSAD)

Attention : Une directive ministérielle existe pour la dispensation des services de soutien à domicile (incluant les organismes qui offrent des services de RÉPIT). Dans la section sujet sur le site du MSSS, consulter l’onglet : Prestataires externes  

  • Si les services à distance ou le soutien téléphonique peuvent répondre aux besoins des personnes, prioriser ces interventions qui permettent de limiter le risque de transmission de la COVID-19. 
     
  • Idéalement, s'assurer que la personne/famille soit toujours visitée par le même travailleur ou bénévole.

Triage en zone orange et rouge


En tout temps, les organismes ne devraient pas offrir de services à domicile si un ou des membres de la famille sont symptomatiques ou visés par des consignes d'isolement à cause de la COVID-19 (ex. : être en attente d’un résultat de test de dépistage, être un contact d’un cas de COVID-19, personne de retour de voyage, etc.).

  • Un triage quotidien attestant que le travailleur n’a pas de symptômes est obligatoire, et ce, 2 fois par jour. 
  • Un triage téléphonique auprès de la personne et aussi des autres personnes au domicile est obligatoire avant chaque visite au domicile. 

Pour plus d’informations sur les outils de triage et les questions à poser, consultez la section Triage des personnes symptomatique ou en isolement 


Important : des précautions additionnelles s’appliquent lorsqu’une personne présente des symptômes ou est visée par des consignes d’isolement. Les interventions auprès de ces personnes doivent être effectuées par un professionnel de la santé formé à cet effet.

Avant la visite

  • Effectuer un triage téléphonique, la journée même, avant de vous rendre au domicile. 
  • Pour minimiser les contacts, demander que le moins de personnes possible soient présentes au domicile lors de la visite ou que les personnes demeurent dans une autre pièce fermée durant vos interventions. 
  • Le travailleur ou bénévole doit apporter le strict minimum d’objets à l’intérieur du domicile.
  • Prévoir une trousse de visite comprenant : 
    • Solution hydroalcoolique (concentration d’alcool de 60 à 80 %) ou savon et serviettes de papier
    • Lingettes désinfectantes de peroxyde d’hydrogène ou produits désinfectants pour les surfaces 
    • Gants conçus pour des tâches ménagères ou de nettoyage et désinfection
    • Équipement de protection individuelle requis 
    • Affiche aide-mémoire sur le port et retrait de l’ÉPI 
    • Sacs refermables pour pouvoir disposer des équipements souillés à jeter (ex: masque médical, etc.) et non refermable pour des équipements à désinfecter et conserver (ex : protection oculaire)
    • Vêtements de rechange (à votre discrétion - voir sections suivantes)
  • Si vous jugez que c'est raisonnable, vous pourriez demander à la personne de désinfecter les surfaces les plus fréquemment touchées (poignées de porte, robinets, interrupteurs, rampes d’escalier et toilettes) avant la visite. Sinon, d'autres mesures pourront être prises (voir plus bas).

Pendant la visite

  • Privilégier les activités pouvant être réalisées à plus de 2 mètres de la personne. 
  • Porter l’équipement de protection individuelle requis.
  • Encourager toutes personnes pouvant porter un masque ou un couvre-visage à le faire pendant votre présence dans la résidence. Le masque médical de qualité est néanmoins requis si la personne se trouve à moins de 2 mètres du travailleur ou bénévole. 
  • Encourager la personne et autre personne au domicile à respecter les mesures de prévention (distanciation physique, hygiène des mains, étiquette respiratoire).
  • Si c'est possible, favoriser la circulation de l'air dans les pièces en ouvrant une fenêtre ou en gardant les portes ouvertes.
  • Si possible, demander que les autres personnes présentent au domicile demeure dans une autre pièce fermée durant vos interventions.
  • Hygiène des mains fréquentes et aux moments opportuns, notamment : 
    • à l'arrivée au domicile
    • après avoir manipulé des surfaces et des objets fréquemment touchées 
    • après avoir effectué des tâches de nettoyage et de désinfection
    • avant et après les soins ou services
    • après la visite
    • Etc. 
  • Manipulation des surfaces ou de matériel :
    • Si la désinfection des surfaces les plus fréquemment touchées n'a pas été faite avant la visite, le travailleur ou bénévole pourrait s'y attarder à son arrivé au domicile à l'aide des lingettes désinfectantes ou produits désinfectants de sa trousse.
    • Les portes et les lumières pourraient être ouvertes par la personne visitée afin de minimiser les contacts avec les objets et les surfaces du domicile.

En terminant la visite

  • Si des équipements de protection individuelle ont été portés, les retirer de manière adéquate selon la séquence suivante :
    • Préparer le matériel nécessaire (ex. : lingette désinfectante et sac de rangement pour la protection oculaire).
    • Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique ou de l’eau et du savon durant 20 secondes. 
    • Retirer la protection oculaire en manipulant l’équipement par les côtés (les côtés sont normalement considérés propres) ou l’arrière et en évitant de toucher le devant. 
    • Désinfecter la protection oculaire (intérieur et extérieur) avec un produit adapté à l’équipement. 
    • Déposer la protection oculaire dans un sac ou contenant non hermétique (non refermable). 
    • Se laver les mains.
  • Quitter le domicile. 
  • Désinfecter l’équipement personnel amené dans le domicile, incluant téléphone cellulaire. Se laver les mains. 
  • Retirer le masque médical en le prenant par les élastiques sans toucher le devant du masque et le jeter dans un sac fermé hermétiquement.
  • Se laver les mains.
  • Si vous jugez que c'est raisonnable, le travailleur ou bénévole peut changer de vêtements après sa visite au domicile. Les vêtements souillés doivent être changés immédiatement. 

Alimentation 

(Aide alimentaire, Cuisines collectives et Popotes roulantes)

Bien que la COVID-19 ne semble pas se transmettre par l’ingestion d’aliments, une attention rehaussée doit être porté sur le respect des bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité alimentaires habituelles de la MAPAQ dont l’hygiène rigoureuse des mains, le nettoyage fréquent de toute surface ou objet pouvant être en contact avec les aliments, etc. 

Pour plus d’informations, consulter les questions-réponses du MAPAQ

Aide alimentaire

  • Étaler les heures de services pour diminuer le nombre de personnes qui sont au même moment dans l’organisme (ex : effectuer deux distributions alimentaires plutôt qu’une ou faire la distribution alimentaire sur rendez-vous).
  • Préparer des sacs ou des boîtes de nourriture à l’avance afin de limiter la manipulation de ceux-ci par plusieurs personnes et la présence des participants dans l’organisme). 
  • Demander qu’une seule personne par famille se présente à l’organisme. 
  • Favoriser si possible la livraison des denrées à domicile.

Cuisines collectives

  • Limiter le nombre de participants en fonction de la taille de la cuisine.
  • Limiter les déplacements dans la cuisine et répartir les tâches afin que les personnes restent le plus souvent à leur poste de travail.
  • Si possible, préparer à l'avance certains ingrédients et envisager des recettes à réalisation individuelle.
  • Équipement de cuisine (ex.: vaisselle, ustensiles, instrument, etc.) dédié à chaque participant. Si impossible, procéder au lavage des mains avant et après l’utilisation ainsi qu’au lavage de l’équipement (voir ci-dessous) entre chaque utilisateur.
  • Laver la vaisselle et les ustensiles utilisés avec de l’eau chaude et le savon à vaisselle habituel. L’utilisation d’un lave-vaisselle convient également.
  • Dans la mesure du possible, éviter l’usage de douchettes sous pression (robinet de style-chef) pour déloger les aliments afin d’éviter les éclaboussures au visage; utiliser plutôt un prétrempage ou déloger les résidus d’aliments à l’aide d’un linge.
  • Lorsque possible, chaque participant devrait laver sa propre vaisselle.
  • Port du masque médical en continu dans la cuisine suggéré aussi pour les participants considérant l’espace souvent restreint en cuisine, les déplacements, la difficulté à maintenir le 2 mètres, etc.
     

Popotes roulantes

  • Le livreur doit conserver en tout temps une distance de 2 mètres avec la personne. 
  • Si possible, laisser le repas devant la porte de la personne. 
  • Si vous devez entrer dans le domicile d’une personne, consulter la section aide ou service à domicile ci-haut. 
  • Avisez les usagers qu'ils doivent eux-aussi faire preuve de prudence, laver les objets ayant été en contact avec le livreur (poignées de porte, contenants, etc.) et procéder à l’hygiène des mains avant de manger leur repas.

Haltes-garderies

Consultez la publication de l’INSPQ (29 janvier 2021) : Haltes-Garderies mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail

Cette publication contient des informations concernant : 

  • Réconfort aux enfants
  • Personnel en contact avec les aliments
  • Affectation à plusieurs installations pour un travailleur
  • Etc.

Hébergement communautaire 

Attention : des directives ministérielles existent pour les ressources d’hébergement d’urgence en itinérance (RHU) et dépendance (RHD). Dans la section sujet sur le site du MSSS, Consulter les onglets Dépendances, Itinérances, pour les directives en lien avec l’offre de RÉPIT. À noter que les mêmes directives peuvent se trouver dans différents onglets.

Consultez la publication de l’INSPQ (23 juin 2020) : Organismes communautaires offrant de l’hébergement - mesures de prévention de la COVID-19 en milieu de travail

Cette publication contient des informations concernant : 

  • Aménagement des dortoirs et des chambres
  • Entretien des dortoirs
  • Utilisation des vestiaires 
  • Période des repas
  • L’utilisation non recommandée des CPAP (appareils pour l’apnée du sommeil) en raison des aérosols produits
  • Etc.

Immeubles d’habitation (HLM, OBNL, coopératives)

Consultez la publication Recommandations intérimaires pour les offices municipaux d'habitation (OMH) et les gestionnaires d'immeubles d'habitation du MSSS

Conseils et mesures préventives destinés aux propriétaires et aux locataires d’immeubles à logements multiples.

Personnes utilisatrices de drogues 

Attention : des directives ministérielles existent pour les services externes en dépendance incluant les services de traitement de la dépendance aux opioïdes. Dans la section sujet sur le site du MSSS, Consulter les onglets Dépendances et Opioïdes

Consultez cette publication du MSSS : Conseils et mesures préventives destinés aux personnes utilisatrices de drogues et aux personnes en situation d’itinérance

Cette publication contient des informations concernant:

  • Conseils pour réduire les risques lors de la consommation
  • Information pour les personnes suivant un traitement de dépendance aux opioïdes

Avant la visite

Lorsque possible, prioriser les interventions qui permettent la distanciation physique

  • Si les services à distance ou même le soutien téléphonique peuvent  répondre aux besoins des personnes, prioriser ces interventions qui permettent de limiter le risque de transmission de la COVID-19. 

Désigner un travailleur ou un bénévole qui sera en contact avec la personne/famille aidée

  • Idéalement, s'assurer que la personne/famille soit toujours visitée par le même travailleur ou bénévole.

S'assurer qu'aucune personne du domicile visité n'est symptomatique ou en isolement

  • Les organismes ne devraient pas offrir de services à domicile si un ou des membres de la famille sont symptomatiques ou visés par des consignes d'isolement à cause de la COVID-19 (ex. : être en attente d’un résultat de dépistage, être un contact d’un cas de COVID, etc.). On recommande de procéder à un triage par téléphone avant de vous rendre au domicile. Pour des outils et plus d'informations à ce sujet, on vous invite à consulter la section Procédures pour les personnes symptomatiques, en isolement ou porteuses de la COVID-19. 
     
  • Rappelons que les travailleurs et bénévoles symptomatiques ou visés par des consignes d'isolement à cause de la COVID-19 ne doivent pas non plus offrir des services.
     
  • Pour minimiser les contacts, vous pourriez – si vous jugez que c’est raisonnable – demander que le moins de personnes possible soient présentes au domicile lors de la visite.

Prévoir une trousse de visite 
Si du matériel est nécessaire pendant la visite. On suggère que le travailleur ou le bénévole ait une trousse comprenant :

  • Solution hydroalcoolique (60 à 80 % d’alcool) ou savon et serviettes de papier
     
  • Lingettes désinfectantes ou produits désinfectants pour les surfaces 
     
  • Gants pour tâches ménagères
     
  • Équipement de protection individuelle requis : masques de procédure et protection oculaire
     
  • Sacs refermables pour pouvoir disposer des équipements à jeter (ex: masques mouillés ou souillés) et des équipements à désinfecter (ex : protection oculaire)
     
  • Vêtements de rechange (à votre discrétion - voir sections suivantes)

Outre ces items, on recommande que le travailleur ou bénévole apporte un strict minimum d’objets à l’intérieur du domicile.
 
Si vous jugez que c'est raisonnable, vous pourriez demander à la personne de désinfecter les surfaces les plus fréquemment touchées (poignées de porte, robinets, interrupteurs, rampes d’escalier et toilettes) avant la visite. Sinon, d'autres mesures pourront être prises (voir plus bas).

Pendant la visite

Respecter les mesures d'hygiène de base (distanciation, hygiène des mains, étiquette respiratoire)

  • Si des activités peuvent être réalisées à plus de 2 mètres des personnes visitées, privilégier celles-ci. Sinon, voir section suivante.
     
  • Se laver fréquemment les mains, notamment : 
    • à l'arrivée au domicile
    • après avoir manipulé des surfaces fréquemment touchées et des objets
    • après avoir effectué des tâches de nettoyage et de désinfection
    • avant et après des soins 
    • après la visite
    • etc. 
       
  • Respecter l'étiquette respiratoire. 
     
  • Encourager la personne/famille aidée à respecter les mesures de prévention (distanciation physique, hygiène des mains, étiquette respiratoire).
     
  • Encourager toutes personnes pouvant porter un couvre-visage (ou masque de procédure, si disponible) à le faire.
     
  • Si c'est possible, favoriser la circulation de l'air dans les pièces en ouvrant une fenêtre ou une porte extérieure.

Tâches à moins de 2 mètres : porter l'ÉPI approprié

  • Pour les tâches où il est impossible de maintenir une distance minimale de 2 mètres avec quiconque pour plus de 15 minutes cumulées dans une même visite, de l'équipement de protection individuelle (ÉPI) doit être porté. 
     
  • Puisque les travailleurs et bénévoles ne devraient pas intervenir auprès de personnes symptomatiques ou en isolement, l'équipement à porter est : un masque de procédure/médical ET une protection oculaire. Il n'est pas nécessaire de porter de gants chirurgicaux ou une blouse de protection. Toutefois, le lavage des mains très fréquent est de mise et il peut être suggéré que les travailleurs et bénévoles changent de vêtements après la visite d'un domicile. 
     
  • Pour plus d'informations à ce sujet, consultez la section Équipement de protection individuelle. 

Manipulation des surfaces ou de matériel au domicile 

  • Si la désinfection des surfaces les plus fréquemment touchées (poignées de porte, robinets, interrupteurs, rampes d’escalier et toilettes) n'a pas été faite avant la visite, les travailleurs ou bénévoles pourrait s'y attarder à leur arrivée au domicile. C'est pour cette raison qu'il est suggéré d'inclure des lingettes désinfectantes ou produits désinfectants dans leur trousse de visite.
     
  • On conseille de porter des gants conçus pour les tâches ménagères pour toutes les tâches de nettoyage et de désinfection qui seront réalisées par le travailleur et le bénévole. 
     
  • Les portes et les lumières pourraient être ouvertes par une personne de la famille, afin de minimiser les contacts avec les objets et les surfaces du domicile.
     
  • Si les surfaces et objets du domicile doivent être manipulés de façon significative durant la visite, il est impératif d’effectuer un lavage adéquat des mains après la manipulation.

En terminant la visite

  • Quitter le domicile et se laver les mains.
     
  • Si des équipements de protection individuelle ont été portés, les retirer de manière adéquate :
    • Se laver les mains. Retirer la protection oculaire, la désinfecter à l’aide d’une lingette désinfectante et la mettre dans sac refermable. Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique.
    • Se laver les mains avec une solution hydroalcoolique. Retirer le masque en le prenant par les élastiques sans toucher au papier et le jeter après usage dans un sac fermé hermétiquement. Se lavant les mains avec une solution hydroalcoolique.
  • Si vous jugez que c'est raisonnable, les travailleurs et bénévoles peuvent changer de vêtements après leur visite du domicile et doivent les changer s'ils ont été souillés.
  • Désinfecter l’équipement personnel amené dans le domicile, incluant téléphone cellulaire.

Consultez également cette publication COVID-19 : Visites à domicile (hors réseau de la santé) de l’INSPQ

Transport et accompagnement

Consultez cette publication de l’INSPQ (16 juin 2020): Taxi, covoiturage et transport adapté

Cette publication contient des informations concernant : 

  • Triage de la clientèle lors de la prise d’appel
  • Mesures à prendre entre le chauffeur et le client 
  • Transport de passagers symptomatiques, suspectés ou atteints de la COVID-19 
  • Méthodes de paiement 
  • Climatisation et ventilation à bord du véhicule
  • Nettoyage et désinfection du véhicule

Questions, commentaires, suggestions? 

Les organismes communautaires de la région de la Capitale-Nationale peuvent en tout temps nous écrire à l’adresse suivante : dsp.covid19.communautaire.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca

Mise à jour : 12 avril 2021