FacebookTwitter

Plusieurs organismes communautaires sont fréquentés par des travailleurs, des bénévoles ou des participants font partie des groupes de personnes à risque de subir des complications importantes de la COVID-19 si elles en sont atteintes. Les groupes reconnus comme plus vulnérables aux complications de la COVID-19 sont :

  • les personnes âgées de plus de 70 ans
  • les personnes avec un déficit immunitaire
  • les personnes qui nécessitent des soins médicaux réguliers en raison d’une maladie chronique 

Consignes générales pour ces groupes

Voici quelques indications tirées de la publication Prévention de la transmission de la COVID-19 en période de déconfinement (MSSS) :

  • Le strict respect des mesures de prévention est particulièrement important pour toute personne à risque ou en leur présence.
  • Il est recommandé que ces personnes restent à la maison, le plus possible, puisqu’elles sont plus susceptibles de subir des complications de la COVID-19 si elles en sont infectées. 
  • Les personnes à risque de complications de la COVID-19 peuvent être encouragées à prendre une décision éclairée en pesant les avantages et les inconvénients quant au respect de cette consigne.
  • Toutefois, l’accès à des soins, à des services, à des activités ou à des lieux ne devrait en aucun cas être restreint aux personnes à risque de complications de la COVID-19. 

Pour consulter les recommandations spécifiques émises par le gouvernement du Québec à l’intention de ces groupes, cliquez sur les liens suivants : 

Possibilité de fréquenter un organisme communautaire

Recommandations pour les participants et les bénévoles

Dans ses Mesures de prévention pour la reprise ou la poursuite des activités des organismes communautaires (juin 2020) le ministère de la Santé et des Services sociaux recommande que les personnes à risque de complications de la COVID-19 ne se déplacent pas dans les organismes communautaires, à moins que ce soit pour un service essentiel. 

Recommandations pour les travailleurs

  • Il n’est pas interdit pour une personne faisant partie d’un groupe à risque de complications de la COVID-19 (personnes de 70 ans et plus, personnes ayant un système immunitaire affaibli ou personnes ayant une maladie chronique) de continuer à travailler.
     
  • Toutefois, tel que stipulé dans l’article 51 de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST),   l’employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l’intégrité physique du travailleur.
     
  • Il appartient à l’employeur d’évaluer si la présence au travail d’un employé faisant partie d’un groupe à risque de complications de la COVID-19 est nécessaire. Le travail à distance à partir du domicile peut être favorisé, lorsque possible. 
     
  • Si l’employeur est d'avis que la présence de cette personne est nécessaire, il doit évaluer comment il est possible d’en assurer la protection. Il doit aussi mettre en place et appliquer rigoureusement les mesures de prévention en vigueur. Des mesures de protection additionnelles pourraient s’imposer. 
     
  • Quant au travailleur, il lui appartient de prendre les mesures nécessaires pour protéger sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique et de veiller à ne pas mettre en danger la santé, la sécurité ou l’intégrité physique des autres personnes qui se trouvent à proximité des lieux de travail (article 49 de la LSST). Si le travailleur a des motifs raisonnables de croire que l’exécution de son travail l’expose à un danger pour sa santé, sa sécurité ou son intégrité physique ou peut avoir l’effet d’exposer une autre personne à un danger semblable, il peut exercer un droit de refus tel que prévu à l’article 12 de la LSST.

Cliquez sur les liens suivants pour lire les recommandations émises pour certains groupes de travailleurs en contexte de COVID-19 :

Pour en savoir plus :

Questions, commentaires, suggestions? 

Les organismes communautaires de la région de la Capitale-Nationale peuvent en tout temps nous écrire à l’adresse suivante : dsp.covid19.communautaire.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca 

Mise à jour : 29 décembre 2020