Leucovorine calcique

Points clés

  • Nous recommandons de consulter votre centre antipoison lors de l'utilisation de cet antidote.
  • Lors de l’intoxication au méthotrexate, la dose de leucovorine devrait être égale à la dose de méthotrexate ingérée ou injectée, si connue et administrée précocement, en dedans de 4 h post ingestion.
  • Utiliser la voie IV seulement et ne jamais utiliser la voie intrathécale.
  • Comme les antagonistes de l’enzyme dihydrofolate réductase (methotrexate) inhibent la conversion de l’acide folique en acide folinique, la forme biologiquement active, il faut spécifiquement administrer l’acide folinique ou leucovorine dans ce type d’intoxication.
  • Cependant, l’acide folique, de coût moindre, peut être utilisé de manière interchangeable avec l’acide folinique ou leucovorine dans l’intoxication au méthanol uniquement.
  • L’acide folique ou la leucovorine aident à la conversion des formates (toxiques) obtenus à la suite du métabolisme du méthanol.
  • La leucovorine calcique ne doit pas être administrée rapidement afin d’éviter les complications reliées à une administration trop rapide de calcium.

© Centre antipoison du Québec, CIUSSS de la Capitale-Nationale, 2017. Les renseignements contenus dans ce site peuvent être cités, à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est strictement interdite.

ISSN : 2292-230X

Auteurs: Bailey B, Blais R, Dubé PA, Friesen M, Gaudreault P, Gosselin S, Laliberté M, Larocque A, St-Onge M

Réviseurs: Elliott A, Mackenzie C, Murphy N, Letarte A, Pursell R, Thompson M, Yarema M

Dernière mise à jour: 24-05-2019