Lancement du jeu Rézo : prévenir les impacts néfastes des technologies par le jeu

mardi 20 mars 2018
Image : 

Québec, le 20 mars 2018 –  La Table d’actions préventives jeunesse (TAPJ) de la Jacques-Cartier lance aujourd’hui le jeu RÉZO en compagnie de jeunes de l’école secondaire de Neufchâtel. Ce jeu de société interactif vise à sensibiliser les adolescents à une utilisation saine et sécuritaire des technologies d’information et de communication, notamment des réseaux sociaux et des appareils mobiles. « Tout en s’amusant, les jeunes apprennent à mieux se protéger et à connaître les impacts possibles d’une utilisation abusive ou malveillante sur leur santé physique, psychologique, financière ou même sur leur emploi », a déclaré Maude Béliveau, responsable du projet à la TAPJ de la Jacques-Cartier et organisatrice communautaire au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Ce jeu de prévention est un jeu de table où les jeunes doivent répondre à des questions, mais aussi relever des défis en ligne avec leurs cellulaires. Les jeunes apprennent par exemple à modifier leurs paramètres de confidentialité de leur compte Facebook, mais aussi à mieux connaître les aspects légaux, par exemple ceux reliés aux « sextos ». Le jeu de type coopératif vise également à travailler les habiletés sociales, puisque les jeunes doivent faire équipe pour jouer contre le jeu! « On est loin de l’individualisme que créent parfois nos appareils électroniques, le jeu privilégie l’entraide, les discussions et les contacts réels entre les jeunes! », a expliqué Francis Soulard, concepteur du jeu et coordonnateur à la Maison des jeunes de St-Émile. 

Actuellement, le jeu est distribué dans plus d’une centaine d’écoles, maisons des jeunes et organismes communautaires du territoire de Québec, Portneuf, Charlevoix et de Chaudière-Appalaches. Le jeu peut être commandé sur jeurezo.com au coût d’environ 100 $.

La Table d’actions préventives jeunesse de la Jacques-Cartier 

Le jeu a été créé grâce à la contribution d’une quinzaine d’organismes, plus particulièrement de l’École secondaire de Neufchâtel, du CIUSSS de la Capitale-Nationale, le service de police de la Ville de Québec, les maisons des jeunes de St-Émile et de l’Évasion. 


-    30 -

Source :       
Madame Annie Ouellet
Agente d’information aux relations médias
Direction adjointe des communications 
CIUSSS de la Capitale-Nationale
relations.medias.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca
418 266-1019, poste 1539    
www.ciussscn.ca