LANCEMENT DE LA CAMPAGNE RÉGIONALE DE SENSIBILISATION «LA RÉALITÉ… AUTREMENT!»

lundi 20 novembre 2017
Image : 


La Direction de santé publique du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale, ainsi que ses partenaires du projet INSPIRe Autrement, lance une campagne de sensibilisation ayant pour thème «LA RÉALITÉ…AUTREMENT!».

Déployée principalement sur le web, cette campagne de sensibilisation aux dépendances a pour objectif de retarder l’initiation à la consommation et de diminuer le nombre de jeunes de 12 à 17 ans qui s’y adonnent. De nombreux outils de sensibilisation et des capsules vidéo axées sur la valorisation des normes et des croyances protectrices des jeunes au sujet des produits du tabac, de l’alcool, et des drogues illicites sont accessibles sur le site : inspireautrement.ca

Cette campagne s’appuie sur l’approche des normes sociales, qui est reconnue parmi les meilleures pratiques d’intervention chez les adolescents. Contrairement à d’autres démarches en prévention, cette approche vise à corriger les perceptions erronées sur les attitudes et les comportements et à valoriser une norme saine au sein d’un groupe.

Et si l’on parlait des jeunes autrement? 

Nos perceptions sont souvent différentes des chiffres réels sur la consommation. Plusieurs idées préconçues circulent sur les jeunes de 12 à 17 ans et le portrait que l’on dépeint de la consommation d’alcool et de drogues, du tabagisme, de la délinquance, etc., n’est pas toujours conforme à la réalité. Mais quelles sont réellement leurs habitudes de consommation ? Selon les données issues d’enquêtes statistiques  :

« Les comportements à risque semblent plus visibles que les comportements sains, parce que ceux qui les adoptent en parlent davantage. Il est donc plus probable qu’un adolescent fume ou boive s’il croit que c’est la norme dans son groupe d’amis. À l’inverse, en réalisant que son entourage n’adopte pas ces comportements, le jeune tendra davantage à opter lui aussi pour de saines habitudes de vie. Dès le départ, ce projet d’intervention a fait consensus auprès des partenaires des milieux communautaires, scolaires et de la santé de Portneuf, Québec et Charlevoix. Tous se sont mobilisés avec l'objectif ultime de diminuer les comportements à risque et d’augmenter les comportements de protection », indique le directeur de santé publique, le Dr François Desbiens. 

En plus des jeunes de 12 à 17 ans, la campagne s’adresse également aux parents et aux intervenants des milieux communautaires, scolaires et de la santé. En tant qu’adultes, nous pouvons contribuer à la valorisation et à la normalisation des comportements positifs déjà présents chez la majorité des jeunes. 

Faites partie du mouvement pour faire connaître « LA RÉALITÉ… AUTREMENT!»


- 30 -

Source et renseignements :     
Catherine Chagnon
Agente d’information aux relations médias
Direction adjointe des communications
CIUSSS de la Capitale-Nationale
418 266-1019, poste 1539