Émulsion lipidique

Points clés

  • Nous recommandons de consulter votre centre antipoison lors de l'utilisation de cet antidote.
  • L’efficacité n’étant pas bien établie, l’émulsion lipidique devrait seulement être utilisée en 2e ligne après un échec des modalités usuelles pour le traitement de la toxicité des anesthésiques locaux et pour la toxicité cardiovasculaire par toxines liposolubles autres que les anesthésiques locaux. Il existe davantage de littérature concernant son utilisation dans des cas d’intoxications à la bupivacaïne.
  • L’administration d’émulsion lipidique peut interférer avec certaines analyses de laboratoire pendant plusieurs heures et causer une occlusion du circuit d'hémodialyse ou d'ECMO.
  • Si l'ECMO est débuté, il est recommandé de cesser l'administration de l'émulsion lipidique.
  • Algorithmes de traitement de la toxicité cardio-vasculaire : 

© Centre antipoison du Québec, CIUSSS de la Capitale-Nationale, 2017. Les renseignements contenus dans ce site peuvent être cités, à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est strictement interdite.

ISSN : 2292-230X

Auteurs: Bailey B, Blais R, Dubé PA, Friesen M, Gaudreault P, Gosselin S, Laliberté M, Larocque A, St-Onge M

Réviseurs: Elliott A, Mackenzie C, Murphy N, Letarte A, Pursell R, Thompson M, Yarema M

Dernière mise à jour: 02-10-2019