RH

Brigade mobile « zones chaudes »

Brigade mobile « zones chaudes »

Brigade mobile « zones chaudes »  

Dans l’éventualité d’une deuxième vague, le CIUSSS de la Capitale-Nationale souhaite constituer une nouvelle brigade mobile « zones chaudes » où des cas positifs de la COVID-19 seront identifiés, afin de prêter main-forte aux équipes qui y travaillent. Les employés volontaires auront le choix de travailler au sein de leur direction ou de se rendre disponibles pour soutenir une autre direction.

Rôle et responsabilité 

Le rôle des membres de la brigade sera d’aider les employés sur les lieux d’éclosion, afin de soutenir, stabiliser et former les équipes de « zones chaudes ». Certains employés pourraient demeurer dans le milieu tout au long de l’éclosion, alors que d’autres pourraient être affectés dans d’autres « zones chaudes » ayant des besoins.

Formation sur mesure

Avant son déploiement dans une zone chaude, cette équipe spéciale bénéficiera d’une formation axée sur les meilleures pratiques en matière de prévention et de contrôle des infections (PCI). Cette formation créée sur mesure pour travailler dans les « zones chaudes » donnera également des informations spécifiques sur la COVID-19.

D’autres formations pourraient être offertes pour assurer la qualité et la sécurité des soins et services offerts à la clientèle, mais également pour assurer la sécurité du personnel.

La participation à cette brigade représente l'occasion de développer une expertise de haut niveau, qui est très recherchée dans le contexte actuel.

Accueil et intégration dans les milieux

Une équipe de mission sera sur place pour accueillir adéquatement les employés de la brigade et coordonner les activités en rapport avec l’éclosion dans le nouveau milieu de travail.

Équipement de protection individuelle

La sécurité du personnel et des usagers est la priorité. L’équipement nécessaire à la protection sera disponible en quantité suffisante afin de prodiguer les soins et les services de façon sécuritaire.
 
Titres d’emploi les plus recherchés (et tous autres titres d’emploi) :

  • Agent(e) d’intervention
  • Aide de service
  • Aide au préposé(e) aux bénéficiaires
  • Auxiliaire aux services de santé et sociaux
  • Éducateur(trice)
  • Ergothérapeute
  • Gardien(ne) de résidence
  • Gestionnaire
  • Infirmier(ère)
  • Infirmier(ère) auxiliaire
  • Médecin
  • Nutritionniste
  • Personnel de bureau
  • Préposé(e) aux bénéficiaires (PAB)
  • Préposé(e) à l’entretien ménager
  • Préposé(e) au service alimentaire
  • Physiothérapeute
  • Psychologue
  • Technicien(ne) en éducation spécialisée
  • Thérapeute en réadaptation physique
  • Travailleur(se) social(e)

Salaire

Respect des échelles salariales en vigueur.

Primes et montants forfaitaires

Il est également important de noter que le gouvernement du Québec a annoncé la mise en place de nouveaux montants forfaitaires qui sont en vigueur depuis le 10 mai dernier et qui visent à encourager le personnel à travailler à temps complet dans certains secteurs critiques. Les secteurs visés sont les CHSLD, les milieux d’hébergement pour personnes âgées exploités par un employeur privé (ex. : RPA, RI-RTF, etc.) et les sites non traditionnels déployés (voir la liste) dans le contexte de la COVID-19. Toute personne salariée œuvrant à temps complet dans ces milieux aura droit à un montant forfaitaire de 100 $ par semaine travaillée.

De plus, si parmi ces milieux, certaines installations sont désignées par le ministre, des montants supplémentaires de 200 $ et de 400 $ pourraient être versés, portant ainsi le total à 1000 $ par mois.

Ces montants forfaitaires viennent s’ajouter aux primes de 4 % ou 8 % déjà en vigueur depuis le 13 mars 2020, et ce, pour la durée de l’urgence sanitaire. La prime de 8 % est applicable notamment dans les secteurs tels que les unités d’hébergement des centres d’hébergement et de soins de longue durée, les autres unités d’hébergement lorsqu’au moins un cas de diagnostic à la COVID-19 a été confirmé et les cliniques dédiées (dépistage et évaluation) à la COVID-19.

Faire partie de la brigade vous intéresse ?

Informez votre gestionnaire ou son remplaçant de votre intérêt à participer à la brigade mobile « zones chaudes ». Ainsi, il sera en mesure de préparer votre affectation vers le milieu en éclosion.
  
Si vous avez accès à un ordinateur, remplissez le formulaire.
Vous n’avez pas accès à un ordinateur ? Adressez-vous à votre gestionnaire. 

Consultez l'affiche