Covid19

Nouveautés

Nouveautés

Nouveautés

24 février 2021

Nouvelle mesure concernant le port d’un appareil de protection respiratoire (APR) de type N95

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a annoncé le 11 février dernier qu’elle exige le port d’un appareil de protection respiratoire (APR) de type N95 ou offrant une protection supérieure, pour tous les travailleuses et les travailleurs de la santé qui œuvrent en milieu de soins et des prestataires de services dans les milieux de vie dans une zone chaude.

Plus précisément, l’APR (N95) est requis en présence d’un regroupement d’usagers (2 et plus) confirmés positifs à la COVID-19 au sein de la zone considérée comme étant une zone chaude déterminée par l’équipe PCI. Cette zone peut par exemple être une aile, une unité ou un étage.

Cette annonce s’inscrit dans la foulée des nouvelles connaissances scientifiques et de l’évolution du contexte de la pandémie.

Les mesures applicables pour les travailleuses et les travailleurs visés dans les zones chaudes sont les suivantes :

  • Les équipements de protection individuels suivants (adaptés au risque) seront fournis et devront être portés :
    • appareil de protection respiratoire (APR) de type N951 ou un APR offrant une protection supérieure;
    • protection oculaire (lunettes de protection ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton ou APR ayant une protection oculaire intégrée);
    • blouse à manches longues non stérile (à usage unique ou lavable). Prévoir une blouse imperméable s’il y a un risque de contact avec des liquides biologiques, tels des vomissements;
    • gants non stériles à usage unique, bien ajustés et devant couvrir les poignets.

De plus, le personnel visé qui doit effectuer des tâches en zone chaude sera formé adéquatement pour bien utiliser l’APR. S’ensuivra un test d’ajustement « fit-test »2 pour le port régulier de la protection.

À noter qu’en cas de l’annonce d’une nouvelle zone désignée comme « chaude », les travailleuses et les travailleurs qui n’ont pas eu d’ajustement préalable pourront quand

même porter un APR de type N95. Ceci permettra d’appliquer une mesure temporaire en attendant d’avoir complété les essais d’ajustement « fit-test ». Dans ce cas, le CIUSSS procédera rapidement aux essais, soit dans les heures qui suivent. Les personnes visées seront identifiées par les gestionnaires responsables et invitées à se rendre à leur « fit-test ».

En date du 23 février 2021, les lieux visés par le port du N95 sont :

  • le Centre désigné de convalescence (CDC) de la Grande-Allée;
  • le CDC Lapierre;
  • le CDC de l'Armée du Salut ;
  • Le CDC l’Ermitage.

Nous vous invitons à consulter régulièrement le site afin d’obtenir des précisions quant aux personnes et aux lieux visés par ces nouvelles mesures.

Exceptionnellement, si l’employeur peut démontrer que des difficultés d’approvisionnement l’empêchent de fournir des APR aux travailleuses et aux travailleurs en zone chaude, l’utilisation de masques médicaux (minimalement de niveau 2) par ces travailleuses et ces travailleurs est une mesure temporaire dans l’attente des APR requis. 2 Si l’employeur peut démontrer que des difficultés logistiques l’empêchent d’offrir des essais d’ajustement « fit-test » aux travailleuses et aux travailleurs, l’utilisation d’APR par ces travailleuses et ces travailleurs sans essais d’ajustement préalable est une mesure temporaire dans l’attente de ceux-ci. Dans ce cas, l’employeur doit faire une planification des essais d’ajustement pour son personnel. Un inspecteur pourra exiger que cette planification lui soit transmise.

 

20 janvier 2021

Déplacement durant le couvre-feu : rappel des consignes

Comme annoncé par le gouvernement le 6 janvier dernier, un couvre-feu est entré en vigueur le 9 janvier. Celui-ci interdit à quiconque de se trouver hors de son lieu de résidence ou de son terrain, entre 20 h et 5 h du matin, tous les jours, jusqu’au 8 février prochain.

Ce décret est appliqué depuis maintenant près de deux semaines. Nous rappelons à tous que les déplacements pendant le couvre-feu doivent se faire uniquement pour le travail, et seulement entre votre lieu de résidence et votre lieu de travail. 

Tout autre déplacement non justifié pourrait vous exposer à un contrôle routier des forces policières et à l’émission d’un constat d’infraction.

Lors de vos déplacements liés au travail effectués pendant le couvre-feu, assurez-vous d’avoir toujours sur vous :

  • Votre carte d’employé du CIUSSS de la Capitale-Nationale;
  • Votre horaire de travail à jour. 

Seules ces pièces justificatives doivent être utilisées lors des contrôles policiers.

 

23 décembre 2020

L’accès aux services du CIUSSS dans le contexte de pandémie

Compte tenu de la situation épidémiologique actuelle dans la région, le CIUSSS de la Capitale-Nationale doit adapter son offre de service pour réduire la pression sur le réseau de la santé. Ces mesures exceptionnelles visent à maintenir le maximum de services prioritaires à la population.

Dans un souci de bien informer le personnel et diriger la population au bon endroit, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a concentré l’accès aux services de santé et aux services sociaux vers Info-Santé, Info-Social et la ligne Info-COVID. 

Grâce aux services téléphoniques disponibles 24 heures par jour, 7 jours par semaine, la population peut obtenir l’information sur l’accès aux services.

  • Info-Social : composer le 811, option 2. Info-Social est maintenant la principale porte d’accès aux services psychosociaux. Les intervenants d’Info-Social peuvent informer, conseiller et diriger la population vers le bon service. Ils peuvent aussi intervenir en situation de crise. 
  • Info-Santé : composer le 811, option 1. Les infirmières d’Info-Santé peuvent évaluer la situation, fournir des conseils de santé et diriger vers le bon service, si nécessaire. 
  • Pour consulter un médecin : 
    • Présence de symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19 :
      que la personne ait ou non un médecin de famille,
      communiquer avec la ligne Info-COVID 1 877 644-4545 ou 418 644-4545; 
    • Pour tout autre problème de santé : 
      si la personne a un médecin de famille, elle prend rendez-vous dans sa clinique médicale; 
      si elle n’a pas de médecin de famille, elle communique avec la ligne Info-COVID 1 877 644-4545 ou 418 644-4545. 
  • Pour toute situation urgente : composer le 911.

Pour en savoir plus sur l’accès aux services, consulter le document Pandémie Coronavirus | Que faire? Où aller? Cet outil vous informe sur la marche à suivre pour avoir accès aux services médicaux, infirmiers et psychosociaux en contexte de pandémie. Nous vous invitons à l’imprimer et à le garder à portée de main.

14 décembre 2020

Début de la vaccination dans la région de la Capitale-Nationale

Le ministère de la Santé et des Services sociaux annonçait, le 7 décembre dernier, que la vaccination contre la COVID-19 débuterait dans la semaine du 14 décembre dans deux CHSLD du Québec. Les résidents et les travailleurs de ces centres d’hébergement seront parmi les premières personnes à recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 au Canada.

Pour la région de la Capitale-Nationale, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale a été choisi pour mener cet exercice historique ayant pour objectif d’expérimenter l'organisation de la vaccination contre la COVID-19. Le Centre d’hébergement Saint-Antoine a donc été désigné pour distribuer près de 3000 doses du vaccin dans la semaine du 14 décembre prochain.  

En ce sens, les résidents du Centre d’hébergement Saint-Antoine, et les travailleurs ayant des contacts étroits avec ceux-ci ou leur environnement, seront invités à se faire vacciner. De plus, le vaccin sera offert aux employés des autres CHSLD publics, privés et privés conventionnés, des centres de convalescence, et des unités COVID des centres hospitaliers de la région (CHU et IUCPQ).  

Les caractéristiques du vaccin Pfizer-BioNTech COVID-19 nécessitant une logistique complexe, le vaccin doit demeurer au même endroit et ne peut être déplacé. Les personnes identifiées recevront le vaccin au Centre d’hébergement Saint-Antoine.

Priorisation et prochaines étapes

Dans la semaine du 21 décembre, et dépendamment de la disponibilité des vaccins et des modalités entourant la manipulation de ceux-ci, le CIUSSS espère être en mesure de rendre également disponible le vaccin pour d’autres travailleurs de la santé, notamment parmi ceux et celles œuvrant auprès des usagers et patients des installations du CIUSSS, du CHU de Québec – Université Laval et de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (IUCPQ). Les opérations seront alors déplacées vers l’Institut universitaire en santé mentale de Québec (IUSMQ) pour la poursuite de la vaccination.

Tous les détails quant à la séquence de vaccination au cours des prochaines semaines, et du processus d’identification par nos établissements respectifs des travailleurs de la santé qui recevront le vaccin, vous seront communiqués au cours des prochains jours.

L’arrivée de ce vaccin apporte beaucoup d’espoir alors que les efforts considérables déployés par nos équipes se poursuivent depuis maintenant près de 10 mois. Cependant, nous devons tous continuer de respecter les consignes sanitaires en place, incluant la distanciation de 2 mètres, le port du masque de procédure et l’hygiène de mains, ainsi que toutes les autres mesures les plus rigoureuses de prévention et contrôle des infections en vigueur dans nos établissements de santé. MERCI!

19 novembre 2020

Sécurisez votre compte Office 365 (Outlook et Teams) dès maintenant !

Veuillez prendre note que durant les prochains jours, la Direction des ressources informationnelles (DRI) mettra en place la méthode d’authentification à double facteur pour Office 365 (messagerie Outlook, Teams et autres applications Microsoft).

Quel sera l’impact pour vous?

La connexion à votre compte se fait présentement selon la méthode « simple authentification » (Nom d’utilisateur + mot de passe).

Lorsque l’authentification à double facteur sera appliquée, une validation supplémentaire vous sera demandée (par SMS, téléphone ou autre).

Pourquoi?

Cette mesure vise à sécuriser l’accès à votre compte quand vous êtes situé à l’extérieur de votre lieu de travail. Lors de toute tentative de connexion à votre compte, Microsoft vérifiera qu’il s’agit bien de vous. Cette méthode permettra d’éviter que quelqu’un d’autre que vous se connecte avec vos identifiants.

Quand et qui?

Cette mesure sera déployée d’ici la fin 2020 auprès de tous les utilisateurs du réseau de la santé et des services sociaux de la province.

Ce que vous devez faire dès maintenant !

Nous vous demandons de procéder dès maintenant à la configuration préalable. En effectuant cette étape immédiatement vous éviterez d’éventuels inconvénients lorsque le MSSS activera l’authentification à double facteur. La configuration peut être effectuée même si vous êtes en télétravail et sans jeton. Prévoyez 5 à 10 minutes pour cette étape. Pour ce faire, télécharger et appliquer la procédure de configuration.

Soutien technique

Pour faciliter cette transition, la DRI a mis en place une ligne de soutien à l’utilisation de l’authentification à double facteurs : 418 821-8843.

4 novembre 2020

Nouvelles règles relatives au port du masque de procédure, au couvre-visage en tissu et à la protection oculaire

Au cours des dernières semaines, nous avons pu observer une hausse importante de la transmission communautaire dans la région. Pour cette raison, et dans un objectif de limiter la propagation du virus de la COVID-19, voici de nouvelles règles à respecter.

Port du masque de procédure

À compter du 29 octobre 2020, il est dorénavant obligatoire pour tout le personnel de porter un masque de procédure durant leur prestation de travail, et ce, même si la distanciation physique de deux mètres est respectée avec la clientèle et/ou les collègues de travail.

Le masque de procédure peut être retiré lorsque les travailleurs sont isolés, dans une salle fermée, et que les règles de distanciation physique de deux mètres sont respectées. Le masque ne doit jamais être porté
sous le menton.

Le masque de procédure doit être changé lors des situations suivantes :

  • S’il est humide
  • S’il est souillé
  • À la fin du quart de travail

Seule la barrière physique (panneau lavable, paravent ou plexiglas) entre les personnes peut dispenser le port du masque de procédure.

**Les masques de procédure seront fournis dans les installations**

Port de la protection oculaire

Si la distanciation physique de deux mètres avec la clientèle ne peut être respectée, le personnel doit porter le masque de procédure et la protection oculaire. À noter qu’il est possible de porter uniquement un
masque de procédure dans le cas où les travailleurs portent TOUS un masque de procédure et qu’ils n’ont aucune interaction avec la clientèle.

Bien qu’il existe une multitude de protections oculaires sur le marché, sachez que seul le modèle fourni par le CIUSSS de la Capitale-Nationale est autorisé dans les milieux de travail, et ce, afin d’éviter la
contamination par une protection oculaire non conforme. De plus, les protections latérales qui s’installent sur les lunettes personnelles n’offrent pas la protection requise et ne doivent pas être portées au travail.

Hygiène des mains

Il est recommandé de procéder à l'hygiène des mains en tout temps, entre autres avant et après l'ajustement du masque de procédure ou du couvre-visage ou de la protection oculaire, puisqu’il sera
porté de façon prolongée.

Question et réponses

Consulter la foire aux questions sur le port de masque et de protection oculaire.

 

28 octobre 2020

COVID-19 | Respect des mesures de PCI

Depuis plusieurs mois déjà, nous martelons tous les jours les mêmes messages de prévention basés sur les connaissances du moment et de nouveaux apprentissages sur la COVID-19. Ces messages sont transmis par le biais des conférences téléphoniques, d’envois courriels, d’infolettres, et d’informations partagées lors de caucus, etc.  Nous avons mis tous les efforts requis pour nous préparer à la deuxième vague afin d’éviter les éclosions dans nos milieux. Lorsqu’une éclosion survient, toutes les mesures optimales sont déployées afin de la freiner.

Toutefois, nous constatons que la majorité de la contamination entre employés est causée par des pratiques évitables qui favorisent la transmission. Nous avons pu constater au cours des dernières semaines plusieurs situations qui ont généré le retrait ou la contamination de plusieurs travailleurs, notamment: 

  • Le partage de nourriture;
  • La distanciation physique non respecté​e lors des repas et des pauses; 
  • La proximité dans les postes de garde sans le port du masque de procédure; 
  • L’utilisation d'objets communs (crayons, micro-ondes, photocopieurs);
  • Le covoiturage;
  • Les rassemblements à l’extérieur;
  • Le port du masque non conforme (en dessous du menton, qui ne couvre pas le nez, défaut de le porter).

De plus, comme vous le savez, le couvre-visage de tissu n'est pas considéré comme un équipement de protection individuelle (ÉPI) qui permet la proximité (moins de deux mètres) avec un collègue ou un usager. Lors des enquêtes épidémiologiques, il est démontré que le non-respect de la distance de deux mètres peut mener au retrait du travail malgré le port d'un couvre-visage en tissu.  

Pour ces raisons, nous vous demandons de porter une vigilance particulière aux éléments suivants: 

  • Le respect des règles concernant l'hygiène des mains;
  • Dans les salles de rencontre, repas et repos, respectez les deux mètres. Retirez toutes les chaises additionnelles qui ne permettent pas de respecter le deux mètres et délimitez des zones permettant le respect de la distanciation; 
  • Lorsque possible, dînez dans votre bureau ou espace de travail; 
  • Si vous effectuez du covoiturage, port​ez le masque et limit​ez les contacts d'objets commun​s;
  • Désinfectez les objets partagés;
  • Gardez une distance physique avec vos collègues lors des pauses, des périodes de repas, avant et après le quart de travail, et ce, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur incluant les zones fumeurs ; 
  • Pour tout le personnel travaillant avec la clientèle, portez le masque de procédure en tout temps et de façon conforme, sans oublier le port d'une protection oculaire (lunette ou visière).

C’est en faisant preuve de vigilance que nous limiterons la propagation. Plusieurs milieux au sein de notre organisation ont déjà démontré, par leur rigueur, qu'il est possible d’éliminer le virus d'un milieu de travail. D’ailleurs, nous pouvons tous faire une grande différence au sein de nos milieux de travail en rappelant amicalement à nos collègues les mesures à respecter! De plus, nous vous encourageons à agir de façon préventive également dans votre vie personnelle et ainsi contribuer à diminuer la contamination auprès de la clientèle, de vos collègues et de vos proches. 

Nous devons, au cours des prochains jours, faire preuve d’une rigueur exemplaire.

Ensemble, on peut stopper la propagation du virus. 

6 octobre 2020

Plan de convergence interrégionale des ressources humaines 

Au cours des dernières semaines, la pandémie de la COVID-19 a posé de nombreux défis au réseau de la santé et des services sociaux. Afin d’être en mesure d’aider les régions les plus touchées par la pandémie, le ministère de la Santé et des Services sociaux met en place un plan de convergence des ressources humaines qui vise notamment à former des brigades aptes à prêter main-forte dans certaines régions.  

Bien que le territoire de la Capitale-Nationale ne soit que partiellement en zone rouge à l’heure actuelle, il est probable que des brigades issues d’autres régions du Québec offrent éventuellement leur soutien au CIUSSS de la Capitale-Nationale. Toutefois, il est possible qu’éventuellement, ce soit le tour d’autres régions d'avoir recours à l’appui de ces brigades.

Nous faisons donc appel aujourd’hui à votre solidarité afin de vous joindre à ces brigades qui pourraient être déployées ailleurs au Québec au cours des prochains mois. Les personnes désirant se porter volontaire pour intégrer une brigade doivent être disponibles pour être mobilisées pour une période minimale de deux semaines. Ces brigades seront composées d’infirmières, d’infirmières auxiliaires, de préposés aux bénéficiaires, de gestionnaires, de personnel administratif, de travailleurs sociaux, d’agents d’intervention, d’éducateurs et de psychoéducateurs. 

Pour obtenir plus d'information à ce sujet, consultez le guide à l’attention de la personne salariée déplacée et la lettre de la Direction des ressources humaines et des communications. Pour obtenir plus d'information à ce sujet, consultez le guide à l’attention de la personne salariée déplacée et la lettre de la Direction des ressources humaines et des communications. Pour vous porter volontaire, complétez le formulaire en ligne.  

Nous vous rappelons que les volontaires seront admissibles à certains montants forfaitaires, notamment le montant forfaitaire de 500 $ par semaine s'ils sont déplacés à plus de 70 km de leur domicile et qu’ils travaillent à temps complet dans une région sociosanitaire différente de la leur.

29 septembre 2020

Une partie de la région de la Capitale-Nationale passera au palier d’alerte rouge le 1er octobre

Lundi le 28 septembre, le gouvernement du Québec a annoncé que la région sociosanitaire de la Capitale-Nationale -- à l’exception des MRC de Portneuf et Charlevoix -- passera au palier rouge du système d’alertes régionales dès jeudi le 1er octobre.  De nouvelles mesures devront être appliquées par l'ensemble de la population du territoire. 
 
Pour lire le communiqué 
Pour plus d'information sur les mesures à prendre dans les différentes régions

20 septembre 2020

Une partie de la région de la Capitale-Nationale passe au palier d’alerte orange

Le gouvernement du Québec a annoncé le 20 septembre dernier que la région sociosanitaire de la Capitale-Nationale -- à l’exception des MRC de Portneuf et Charlevoix -- se trouve maintenant au palier orange du système d’alertes régionales. Ce niveau d’alerte implique la mise en place de différentes mesures visant à ralentir la transmission du virus.

Pour en savoir plus

Pour consulter le communiqué

Situation dans la Capitale-Nationale

Pour suivre l'état de situation dans la Capitale-Nationale.

Situation au Québec

Pour suivre l'état de situation au Québec, consultez la section Situation du coronavirus (COVID-19) au Québec.

Situation au Canada

Pour suivre l’évolution de la situation au Canada, consultez la section Situation actuelle du site du gouvernement du Canada.

Lisez les conseils aux voyageurs