FacebookTwitter

Modalités relatives au dépistage et à l’isolement des travailleurs de milieu de vie/soins privé, qu’il soit un cas de COVID-19 ou un contact de cas confirmé


Milieux ciblés : CHSLD, RI-SAPA, RPA avec unité de soin

* Les consignes contenues dans la directive sur la levée des isolements des travailleurs de la santé et des services sociaux NE VISENT PLUS les milieux suivants : RPA sans unité de soins, RI (excluant RI-SAPA) et RTF. Les travailleurs de ces milieux doivent dorénavant suivre les consignes de la CNESST pour les directives entourant le port du masque et la levée des isolements des travailleurs. Les modalités qui suivent ne s’appliquent donc pas à eux.


  1. J’ai des symptômes en lien avec la COVID-19
  2. Je suis positif à la COVID-19
  3. J’ai eu contact avec une personne positive à la COVID-19 et je suis ASYMPTOMATIQUE
  4. Rappel du calcul de la période d’isolement
  5. Je suis un voyageur (retour de voyage)

Vous trouverez dans ce document les modalités relatives à l’isolement et au dépistage des travailleurs symptomatiques, positifs et contacts de cas de COVID-19.

Prenez note que le télétravail demeure une option à privilégier lors de ces situations. Un travailleur en télétravail peut ainsi continuer à travailler ou sinon appliquer les modalités lorsqu’il est un contact de cas confirmé ou qu’il obtient un résultat positif à la COVID-19. Vous devez également suivre en tout temps les consignes du Gouvernement du Québec pour connaître les mesures à appliquer en communauté (à l’extérieur du milieu de vie/soins).

1. J’ai des symptômes en lien avec la COVID-19

Ne vous présentez pas au travail si vous avez :

Un des symptômes suivants :

  • Fièvre (température buccale de 38,0 °C et plus)
  • Toux récente ou aggravation d’une toux chronique
  • Difficulté à respirer
  • Perte de l’odorat OU perte de goût
  • Mal de gorge

OU Deux des symptômes suivants :

  • Diarrhées
  • Douleurs musculaires généralisées (non liées à un effort physique)
  • Grande fatigue
  • Mal de tête
  • Maux de ventre
  • Nausées (maux de cœur) ou vomissements
  • Nez qui coule ou congestion nasale (nez bouché) de cause inconnue
  • Perte d’appétit importante

Consultez l’outil d’autoévaluation si vous avez d’autres symptômes compatibles avec la COVID-19 pour connaître les mesures à appliquer en communauté (à l’extérieur du milieu de vie/soins).

Attention : Toujours se référer aux consignes du microsite pour les travailleurs du privé qui sont les consignes en milieu de travail et non à l’outil d’autoévaluation qui sont les consignes en communauté.

Peu importe votre statut de protection
(Considéré protégé, partiellement protégé ou non protégé)

1.1. J’ai eu un épisode de COVID-19 ≤ 60 jours

1.2. Je n’ai eu aucun un épisode antérieur ou j’ai eu un épisode > 60 jours

  • Placez-vous en isolement préventif dans l’attente de votre résultat de test de dépistage
  • Avisez votre gestionnaire
  • Faites un test de dépistage TAAN dans un centre désigné de dépistage (CDD) :
    • Pour le travailleur qui donne des soins et/ou des services aux usagers à l’intérieur de l’établissement (qui est en contact ou non avec les usagers) : Rendez-vous sans tarder en CDD pour faire un test de dépistage moléculaire (appelé test TAAN)
      • Il est possible de s’y présenter sans rendez-vous, mais afin de faciliter le travail de tous et d’éviter les files d’attente, la prise de rendez-vous est fortement encouragée. Pour la prise de rendez-vous
      • Attendez dans la ligne réservée aux travailleurs de la santé. Vous devrez présenter l’un des documents suivants : votre carte d’employé, votre horaire de travail, une preuve de pratique de la médecine ou un talon de paie. Il est important de mentionner le nom de votre lieu de travail du privé
    • Si malgré un résultat négatif, vous présentez toujours des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19, vous devez demeurer en isolement et faire à nouveau un test de dépistage dans les 24 h. Si votre résultat est négatif, et que vous avez une amélioration des symptômes, un retour au travail est possible en respectant les mesures PCI de votre milieu
    • Si après deux tests négatifs vos symptômes perdurent ou augmentent, une évaluation médicale est nécessaire pour autoriser le retour au travail
    • Pour le travailleur qui ne se présente pas dans les installations ou qui est en télétravail à temps complet : Faire un test rapide

Si vous avez eu un épisode de COVID-19 positif ≤ 3 mois (90 jours)

  • Vous êtes considéré protégéii
  • Aucun retrait du travail

Aucun test de dépistage n’est nécessaire, par contre si le test de dépistage a été quand même réalisé et est positif, vous devez suivre les consignes de la section 2 selon votre situation


2. Je suis positif à la COVID-19

2.1. J’ai fait un test rapide (autotest) et je suis positif à la COVID-19

  • Placez-vous en isolement à la maison
  • Avisez votre gestionnaire
  • Pour le travailleur qui donne des soins et/ou des services aux usagersi à l’intérieur de l’établissement (qui est en contact ou non avec les usagers) : une confirmation du résultat positif est demandée par test TAAN. Rendez-vous sans tarder dans un CDD :
    • Il est possible de s’y présenter sans rendez-vous, mais afin de faciliter le travail de tous et d’éviter les files d’attente, la prise de rendez-vous est fortement encouragée. Pour la prise de rendez-vous
    • Attendez dans la ligne réservée aux travailleurs de la santé. Vous devrez présenter l’un des documents suivants : votre carte d’employé, votre horaire de travail, une preuve de pratique de la médecine ou un talon de paie. Il est important de mentionner le nom de votre lieu de travail du privé
  • o Pour le travailleur qui ne fréquente pas l’établissement ou qui est en télétravail, aucune confirmation en CDD n’est pas demandée. Suivez les consignes du Gouvernement du Québec pour les mesures à appliquer en communauté

2.2. Je suis positif à la COVID-19 – Je suis considéré :

  • protégéii (épisode de ≤ 3 mois seulement) MAIS mon dernier épisode de COVID-19 est antérieur à ≤ 2 mois (60 jours)

  • Vous n’êtes pas considéré comme un nouveau cas de COVID-19
  • Si vous êtes asymptomatique :
  • Si vous êtes symptomatique :
    • Une consultation médicale est recommandée pour envisager un diagnostic alternatif

2.3. Je suis positif à la COVID-19 – Je suis considéré :

  • protégéii (épisode de ≤ 3 mois seulement) MAIS mon dernier épisode de COVID-19 a eu lieu > 2 mois (60 jours) et ≤ 3 mois (90 jours)
  • Si vous êtes asymptomatique :
    • Aucun retrait du travail
    • Suivez les consignes du Gouvernement du Québec pour les mesures à appliquer en communauté
    • Surveillez vos symptômes pour une durée totale de 14 jours
    • Au travail : Respectez un auto-isolement strict pour 10 jours
      • Appliquez rigoureusement les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI)
      • Ne prenez pas vos pauses et repas dans un lieu partagé (ex. : salle de pause, salle à manger, salle de conférence, etc.) avec d’autres collègues à moins de 2 mètres
      • Évitez de travailler dans plusieurs installations
  • Si vous êtes symptomatique, suivez les recommandations de la section suivante.

2.4. Je suis positif à la COVID-19 et je suis considéré :

  • protégéii (mais mon dernier épisode de COVID-19 est > que 3 mois avec 2 doses vaccins et 1 dose de rappel ≥ à 7 jours OU un épisode de COVID-19 ≤ 6 mois et 2 doses de vaccins)
  • partiellement protégéiii
    OU
  • non protégéiv

* Les consignes contenues dans la directive sur la levée des isolements des travailleurs de la santé et des services sociaux ne visent plus les milieux suivants : RI, RTF.

Les RI et les RTF doivent dorénavant suivre les consignes de la CNESST pour les directives entourant le port du masque et la levée des isolements des travailleurs.


  • Placez-vous en isolement à la maison pour une période de 10 jours à partir de la date du début des symptômes ou du résultat de test de dépistage (si asymptomatique). Vous devez suivre les consignes du Gouvernement du Québec pour les mesures à appliquer en communauté
  • Contactez votre supérieur immédiat afin de l’aviser de votre absence et qu’il puisse évaluer les contacts dans le milieu de travail
    • Si le milieu de travail est à risque de rupture de service, le gestionnaire ou l’exploitant doit se référer à son intervenant qualité du CIUSSS-CN. Une évaluation des employés pour qui un retour précoce au travail serait possible sera effectuée
  • Une fois la période d’isolement terminée, le travailleur doit avoir une amélioration des symptômes depuis au moins 24 h et absence de fièvre depuis 48 heures (sans prise de médication contre la fièvre) pour permettre le retour au travail
  • Pour le travailleur qui ne fréquente pas l’établissement ou qui est en télétravail, aucun retrait du travail n’est demandé. Suivre les consignes du Gouvernement du Québec pour les mesures à appliquer en communauté

2.5. Je suis positif à la COVID-19 – et je suis Immunosupprimé

  • Placez-vous en isolement à la maison pour une période de 14 à 21 jours. Vous devez suivre les consignes du Gouvernement du Québec pour les mesures à appliquer en communauté
  • Contactez votre supérieur immédiat afin de l’aviser de votre absence et qu’il puisse évaluer les contacts dans le milieu de travail
  • Le retour au travail est possible au jour 15 si vous obtenez deux TDAR négatifs à intervalle de 24 h. Si aucun TDAR n’est fait, un isolement de 21 jours inclusivement est demandé
  • Une fois la période d’isolement terminée, le travailleur immunosupprimé ne devrait pas travailler auprès d’usager positif à la COVID-19

3. J’ai eu contact avec une personne positive à la COVID-19 et je suis ASYMPTOMATIQUE

Quatre types de contacts possibles :

  • Contact ponctuel au travail sans port adéquat de l’EPI (contact étroit)
    • Ex.: prestation de soins, repas, pause, covoiturage, stationnement de l’établissement, etc.
  • Contact ponctuel en communauté, sans contact domiciliaire
    • Ex. : avoir été en contact physique directement avec une personne positive ou les liquides biologiques de cette personne (relation sexuelle, accolade, embrassade, cigarette/vapoteuse, etc.)
  • Contact domiciliaire limité
    • Ex : Habiter avec une personne positive à la COVID-19 et avoir des contacts limités (le cas peut s’isoler)
  • Contact domiciliaire en continu
    • Ex : Habiter avec une personne positive à la COVID-19 et être en contact continu car la personne ne peut pas s’isoler strictement (ex. : un très jeune enfant)

3.1. Je suis un contact – Considéré protégéii

Les travailleurs qui ont eu un épisode de COVID-19 ≤ 3 mois et qui sont asymptomatique n’ont pas à être retirés du travail ni à être dépistés. Cette modalité est applicable pour TOUS les types de contacts :

  • Contact ponctuel au travail (contact étroit)
  • Contact ponctuel en communauté, sans contact domiciliaire
  • Contact domiciliaire limité (le cas peut s’isoler) ou domiciliaire en continu (le cas ne peut pas s’isoler)
  • Aucun retrait du travail
  • Avisez votre gestionnaire
  • Faites un test de dépistage TAAN en CDD dès que possible, et ensuite, tous les 2-3 jours pour une période de 10 jours suivant votre dernière exposition au cas de COVID-19
  • Surveillez vos symptômes pour une durée totale de 14 jours
  • Au travail : Respectez un auto-isolement strict pour 10 jours
    • Appliquez rigoureusement les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI)
    • Ne prenez pas vos pauses et repas dans un lieu partagé (ex. : salle de pause, salle à manger, salle de conférence, etc.) avec d’autres collègues à moins de 2 mètres
    • Évitez de travailler dans plusieurs installations
    • Port du masque médical ou de l’APR N95 selon les recommandations de la CNESST

3.2. Je suis un contact – Considéré partiellement protégéiii

  • Contact ponctuel au travail (contact étroit)
  • Contact ponctuel en communauté, sans contact domiciliaire
  • Contact domiciliaire limité (le cas peut s’isoler)
  • Aucun retrait du travail
  • Avisez votre gestionnaire
  • Faites un test de dépistage TAAN en CDD dès que possible, et ce toutes les 2-3 jours pour une période de 10 jours suivant votre dernière exposition au cas de COVID-19
  • Surveillez vos symptômes pour une durée totale de 14 jours
  • Au travail :
    • Respectez un auto-isolement strict pour 10 jours
      • Appliquez rigoureusement les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI)
      • Ne prenez pas vos pauses et repas dans un lieu partagé (ex. : salle de pause, salle à manger, salle de conférence, etc.) avec d’autres collègues à moins de 2 mètres
      • Évitez de travailler dans plusieurs installations
    • Port du masque ou de l’APR selon les recommandations de la CNESST
  • Contact domiciliaire en continu (le cas ne peut pas s’isoler ex. : un très jeune enfant)
  • Retrait du travail et isolement préventif pour 7 jours
    • Suivez les consignes du Gouvernement du Québec pour les mesures à appliquer en communauté
  • Avisez votre gestionnaire
  • Faites un test de dépistage TAAN en CDD dès que possible, et ensuite, tous les 2-3 jours pour une période de 10 jours suivant votre dernière exposition au cas de COVID-19
  • Surveillez vos symptômes pour une durée totale de 14 jours

3.3. Je suis un contact – Considéré non protégé

  • Contact ponctuel au travail (contact étroit)
  • Contact ponctuel en communauté, sans contact domiciliaire
  • Contact domiciliaire limité OU domiciliaire en continu

 

  • Retrait du travail préventif pour 10 jours
  • Avisez votre gestionnaire
  • Faites un test de dépistage TAAN en CDD dès que possible, et ensuite, tous les 2-3 jours pour une période de 10 jours suivant votre dernière exposition au cas de COVID-19
  • Surveillez vos symptômes pour une durée totale de 14 jours

3.4. Je suis un contact – Travailleur qui est en télétravail et non en présentiel

  • Faites un test de dépistage seulement si vous avez des symptômes, ou dès l’apparition de symptômes compatibles avec la COVID-19. Si tel est le cas, référez-vous à la section correspondante de ce document.
  • Le télétravail demeure l’option à privilégier lorsqu’un travailleur a été en contact avec un cas de COVID-19.

4. Rappel du calcul de la période d’isolement

La date de départ du calcul est le jour d’apparition des symptômes (si vous avez des symptômes) ou du résultat positif (si vous n’avez aucun symptôme).

Exemple : Symptôme débutant le 1er décembre (jour 0). La période de 10 jours d’isolement requise s’étend du 2 au 11 décembre inclusivement pour un travailleur qui n’est pas immunosupprimé. Le retour au travail est donc possible le 12 décembre si la personne répond aux critères de levée d’isolement.

Une fois l’isolement terminé, le retour au travail est permis lorsque les critères suivants sont respectés :

  • Absence de fièvre depuis 48 h (sans prise de médication contre la fièvre)
  • Amélioration des symptômes depuis 24 h (excluant la toux, la perte du goût et de l’odorat qui peuvent durer plus longtemps)

5. Je suis un voyageur (retour de voyage)

Les exigences fédérales à la frontière en matière de dépistage, de quarantaine et d’isolement ont pris fin le 1er octobre 2022. Vous devez dorénavant suivre les consignes du gouvernement provincial même lors d’un retour de voyage.

Nous vous remercions de votre collaboration

Révisé le 2022-10-05


i Tout travailleur fournissant des soins et des services aux usagers à l’intérieur de l’établissement (qui est en contact ou non avec les usagers).

  • • Inclus les préposés à l'entretien ménager (PEM) qui travaillent aux unités de soins, les employés du service alimentaire qui ont des contacts directs ou indirects avec la clientèle (exemple : caissière à la cafétéria) ainsi que le personnel administratif.

ii Travailleur de la santé considéré protégé (excluant le travailleur immunosupprimé) :

  • Épisode antérieur de COVID-19 confirmé par TAAN-labo ≤ 3 mois (vacciné ou non)
  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo > 3 mois et primovaccination complète (2 doses) et 1 dose de rappel ≥ 7 jours
  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo ≤ 6 mois et primovaccination complète

iiiTravailleur de la santé considéré partiellement protégé (excluant le travailleur immunosupprimé) :

  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo > 3 mois et ≤ 6 mois ET primovaccination incomplète ou non vacciné
  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo > 6 mois et ≤ 12 mois ET primovaccination complète ou incomplète
  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo > 12 mois ET primovaccination complète
  • Aucun épisode de COVID-19 ET primovaccination complète, avec ou sans dose de rappe ≥ 7 jours

ivTravailleur de la santé considéré non protégé:

  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo > 6 mois et ≤ 12 mois ET non vacciné
  • Épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo > 12 mois ET non vacciné ou primovaccination incomplète
  • Aucun épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo ET primovaccination incomplète
  • Aucun épisode de COVID-19 confirmé par TAAN-labo ET aucune vaccination
  • Immunosupprimé vacciné ou non, épisode antérieur de COVID-19 confirmé par TAAN-labo ou non.