Acétylcystéine

Points clés

  • Nous recommandons de consulter votre centre antipoison lors de l'utilisation de cet antidote.
  • En général, la N - acétylcystéine (NAC) doit être débutée rapidement (moins de 8 h) suivant le début de l’intoxication aiguë.
  • Le nomogramme de Rumack - Matthew peut seulement être utilisé pour évaluer le risque d’hépatotoxicité chez les patients se présentant dans les 24 heures suivant une ingestion unique d’acétaminophène. Pour toutes autres situations il est fortement conseillé de consulter votre centre antipoison.
  • Si présence de l’un des facteurs de risque suivants, il est fortement recommandé de consulter votre centre antipoison : traitement à l'isoniazide, alcoolisme (sans présence d’éthanol sanguin), anomalies hépatiques préexistantes.

© Centre antipoison du Québec, CIUSSS de la Capitale-Nationale, 2017. Les renseignements contenus dans ce site peuvent être cités, à condition d’en mentionner la source. Toute utilisation à des fins commerciales ou publicitaires est strictement interdite.

ISSN : 2292-230X

Auteurs: Bailey B, Blais R, Dubé PA, Friesen M, Gaudreault P, Gosselin S, Laliberté M, Larocque A, St-Onge M

Réviseurs: Elliott A, Mackenzie C, Murphy N, Letarte A, Pursell R, Thompson M, Yarema M

Dernière mise à jour: 11-06-2018