Un salaire minimum trop bas

Travailler, il n'y a pas si longtemps, c'était se sortir à tout coup de la pauvreté et par le fait même se sortir de l'insécurité alimentaire. Ce n'est plus nécessairement le cas aujourd'hui.

En 2003, dans la région de la Capitale-Nationale :

  • 8% des personnes dont la principale source de revenu provenait d'un emploi ont dit avoir vécu de l'insécurité alimentaire (environ 30 000 personnes sur un total de plus de 375 000).

Même à plein temps, le travail au salaire minimum ne permet pas d'atteindre le seuil de faible revenu. Dans ces conditions, que faut-il penser du travail à temps partiel quand on sait que la moyenne d'heures travaillées par les personnes payées au salaire minimum est de 25 heures par semaine.

Salaire minimum (au 1er mai 2007)

Salaire horaire minimum

8,00 $

Revenu annuel si temps plein (40 h/semaine)

16 640 $

Revenu annuel si 25 h/semaine

10 400 $

Seuil de faible revenu avant impôt (2006) pour une personne seule (région de la Capitale-Nationale)

21 202 $

En 2007, un individu payé au salaire horaire minimum doit travailler 51 heures par semaine pour atteindre un revenu de travail équivalent au seuil de faible revenu avant impôt.

  • À propos du salaire minimum

De plus en plus pauvres entre 1997 et 2005

La rémunération horaire moyenne des employés québécois (ce qui exclut les travailleurs autonomes est passée de 15,26 $ à 18,43 $

  • Une croissance de
    20,3 %
  • Une hausse du pouvoir d’achat qui correspond à 2,2 %

Le taux horaire du salaire minimum est passé de 6,80 $ à
7,60 $ :

  • Une croissance de
    10,5 %, mais…

… si on tient compte de la croissance réelle (inflation), il y a eu une perte notable du pouvoir d’achat, soit
– 4,3 %


Évolution du salaire minimum

  • Le salaire minimum a perdu 22 % de sa valeur sur une période de 29 ans, après plusieurs années sans augmentation et des années où les augmentations ont été inférieures à l'inflation ;
  • À titre d'exemple, les données présentées dans le tableau suivant attestent que de 1997 à 2007 l'augmentation du taux horaire du salaire minimum a été inférieure à la hausse du coût de la vie.

Salaire minimum et inflation, Québec, 1997-2007

 

Taux horaire du salaire minimum

Taux d’inflation

Taux horaire si selon inflation *

Niveau

Variation

Variation

Niveau

$

% (écart p/r taux d’inflation

%

$

1997

6.80

1.7

6.80

1998

6.90

0.10

1.5 (-0.2)

1.4

6.92

1999

6.90

0.00

0.0 (-1.4)

1.5

7.02

2000

6.90

0.00

0.0 (-1.5)

2.4

7.13

2001

7.00

0.10

1.4 (-1.0)

2.4

7.30

2002

7.20

0.20

2.8 (+0.4)

2.1

7.48

2003

7.30

0.10

1.4 (-0.7)

2.5

7.64

2004

7.45

0.15

2.0 (-0.5)

1.9

7.83

2005

7.60

0.15

2.0 (+0.1)

2.3

7.98

2006

7.75

0.15

2.0 (-0.3)

1.7

8.16

2007

8.00

0.25

3.1 (+1.4_

8.30

Moyenne/an

 

0.11

1.6 (-0.4)

2.0

 

Variation 1997-2007

 

1.20

17.6% (-4.5%)

 

1.50 (22.1%)

 * Ce taux horaire calculé en fonction de l'augmentation du coût de la vie ne tient toutefois pas compte des ajustements qui auraient dû être faits avant 1997, ce qui aurait probablement influencé à la hausse le taux horaire de départ (6.80 $ en 1997).

Résumé du tableau

  • La hausse moyenne du salaire minimum a été de 1,6 % par année tandis que celle du taux d'inflation a été de 2 % annuellement ;
  • Mis à part les années 2002, 2005 et 2007, l'écart entre le pourcentage d'augmentation du salaire minimum et celui du taux d'inflation est négatif ;
  • En 1999 et 2000, il n'y a eu aucune augmentation du salaire minimum ;
  • Bien que le salaire minimum soit passé à 8.00 $ l'heure le 1er mai 2007, une hausse qui dépasse le taux d'inflation de l'année précédente (1.7 %), cette augmentation est encore insuffisante pour compenser la perte du pouvoir d'achat subie les années antérieures. 

Ainsi, juste entre 1997 et 2007, la perte du pouvoir d'achat des travailleurs payés au salaire minimum correspond à -4.5 %.

En plus de la baisse du pouvoir d'achat en termes réels, les effets de la hausse du taux horaire du salaire minimum, entre 1997 et 2007, sont amoindris par la baisse de la durée hebdomadaire habituelle de travail chez ces travailleurs (25,4 heures en 2005 comparativement à 28,1 heures en 1997, soit une baisse de 9,6 %).

Autrement dit, non seulement le taux horaire du salaire minimum n'a pas augmenté suffisamment pour tenir compte de la hausse du coût de la vie mais les travailleurs rémunérés au salaire minimum travaillent en moyenne moins d'heures par semaine qu'en 1997.

Demande: 
Plusieurs groupes de défenses des droits des travailleurs réclament que le salaire minimum s'établisse à au moins 10$ l'heure afin de permettre à une personne seule qui travaille 40 heures par semaine d'atteindre le seuil de sortie de la pauvreté. Par la suite, il devrait être indexé en fonction du taux d'inflation.

Un travailleur à temps plein payé 10,20 $ l'heure gagnerait annuellement 21 216 $. Ce revenu lui permettrait de rejoindre le seuil de faible revenu établi à 21 202$ en 2006 (pour une région urbaine comme celle de la Capitale-Nationale).