Un guide de référence en implant cochléaire bilatéral

vendredi 5 mai 2017

Dans le cadre du développement des pratiques de pointe dans les établissements de santé ayant un mandat universitaire, l’équipe a élaboré un projet visant à définir un modèle de réadaptation pour les usagers ayant été opérés pour recevoir deux implants, soit un implant cochléaire dans chaque oreille. Cette intervention chirurgicale est effectuée à l’Hôtel-Dieu de Québec du CHU de Québec-Université Laval, centre d’implantation désigné pour toute la province de Québec.

Par l’instauration de cette pratique, l’équipe implant cochléaire du CIUSSS de la Capitale-Nationale s’inscrit dans le courant mon­dial selon lequel l’intervention de réadaptation en implant bila­téral est de plus en plus effectuée pour cette clientèle spécifique. Selon la littérature, les principaux bénéfices observés à la suite de l’implantation bilatérale sont une amélioration de la percep­tion de la parole dans le bruit et la localisation sonore. Toutefois, comme la pratique est relativement récente, aucune indication spécifique n’est disponible quant à la réadaptation nécessaire afin d’obtenir ces bénéfices. C’est pourquoi le projet élaboré par l’équipe implant cochléaire visait à établir un protocole d’évalua­tion et les modalités de suivi en réadaptation afin d’optimiser les bénéfices engendrés par une stimulation simultanée des deux oreilles.

Un modèle de réadaptation exportable

Trois sources d’information principales ont été utilisées pour définir le modèle de réadaptation : un sondage auprès d’experts internationaux en réadaptation et implant cochléaire, une éva­luation des technologies et des modes d’intervention en santé et en services sociaux (ETMISSS) et une étude évaluative des pratiques actuelles du Centre québécois d’expertise. Ces travaux ont été réalisés en collaboration avec la Direction de la qualité, de l’évaluation, de la performance et de l’éthique.

Le guide final comprend, entre autres, des recommanda­tions précises quant aux évaluations à effectuer en audiologie et en orthophonie. Il inclut aussi des objectifs et des types d’activités cliniques à prévoir. Il détaille les modalités de suivi (disciplines impliquées, fréquence, durée du suivi, critères de fin d’intervention) et identifie les responsables des interventions. Le document intitulé Guide de référence : évaluation des béné­fices et des interventions de réadaptation auprès de personnes de tous âges ayant bénéficié d’une implantation cochléaire bilatérale séquentielle, est accessible à l’ensemble des milieux de réadap­tation en implant cochléaire au Québec et une traduction en anglais est en cours afin de permettre la diffusion à d’autres milieux au Canada et ailleurs dans le monde. Le projet a été pré­senté au 14th International Conference on Cochlear Implants and Other Implantable Technologies, en mai 2016, à Toronto, et lors du Congrès international en orthophonie et en audiologie en no­vembre 2016, à Montréal. Trois séances de formation spécifiques portant sur le guide de référence ont été offertes en février 2017 aux intervenants en réadaptation du Québec travaillant auprès de cette clientèle.

Plus d’information sur le Centre québécois d‘expertise en implant cochléaire disponible au www.implantcochleaire.ca

Infolettre du CIUSSS de la Capitale-Nationale, mai 2017