Vivre en santé

Le programme Alcochoix+

 "Je bois, j'y vois"

Vous augmentez la quantité d’alcool, le nombre de verres, le nombre de jours où vous buvez pour vous détendre? Le programme Alcochoix+ peut vous aider à contrôler ou à réduire votre consommation d'alcool.

Le programme Alcochoix+ est conçu pour les adultes qui se questionnent sur les impacts liés à leur consommation.

Un problème de consommation d'alcool peut entraîner différentes conséquences telles que :

  • Un manque d’énergie
  • Des problèmes relationnels
  • Une baisse de rendement au travail
  • Un changement de l’état de santé 

À qui s'adresse le programme Alcochoix+?

Alcochoix+ s’adresse aux femmes et aux hommes de plus de 18 ans préoccupés par leur consommation et qui désirent changer leurs habitudes. Si vous ou un de vos proches consommez entre 10 et 35 consommations par semaine, Alcochoix+ peut s’adresser à vous ou à ce proche.

Alcochoix+ ne s’adresse pas aux jeunes de moins de 18 ans. Parce qu'il est reconnu que l’alcool peut nuire au développement du cerveau et du corps, les parents doivent parler de l’alcool avec leurs adolescents. S’ils choisissent de boire, ils doivent le toujours le faire sous supervision parentale. Il ne doivent jamais prendre plus d’un ou deux verres par occasion et jamais plus d’une à deux fois par semaine. Les jeunes préoccupés par leur consommation d’alcool peuvent s’adresser à leur CLSC pour obtenir des services à ce sujet.

Alcochoix+ est un programme préventif. Il ne s'adresse pas aux personnes alcooliques. Il est conçu pour les personnes qui ont remarqué des changements dans leur vie et qui croient que ces changements sont liés à leur consommation d'alcool.

Qui peut vous aider?

Si vous remarquez des signes énumérés plus haut, chez vous ou chez un de vos proches, téléphonez au CLSC de votre territoire pour plus d'informations.

Trouver un CLSC

Vous pourrez rencontrer en toute confidentialité un professionnel de la santé dans un CLSC près de chez vous. Il vous aidera à vous poser les bonnes questions, et à trouver les bonnes solutions, selon votre situation. Il peut aussi vous renseigner sur les différents programmes et ressources qui pourraient vous aider. 

Recommandations pour une consommation d'alcool à faible risque

Afin d'éviter les effets néfastes de votre consommation d'alcool sur votre santé, voici quelques recommandations simples. Ces directives s'adressent aux personnes en bonne santé qui ont atteint l'âge légal de 18 ans pour consommer de l'alcool.

Femmes

  • Au plus 2 verres par jour
  • Au plus 10 verres par semaine

Hommes

  • Au plus 3 verres par jour
  • Au plus 15 verres par semaine

Dans ces directives, un verre correspond à :

  • 341 ml ou 12 oz de bière (5 % d’alcool) ou
  • 142 ml ou 5 oz de vin (12 % d’alcool) ou
  • 85 ml ou 3 oz de vin fortifié (de 16 % à 18 % d’alcool) ou
  • 43 ml ou 1,5 oz de spiritueux (40 % d’alcool)

Au quotidien…

  • Chaque semaine, prévoyez des jours sans alcool pour ne pas développer une habitude.
  • Diminuez vos risques de blessures ou de méfaits en buvant un nombre limité de verres en une même occasion :
    • Pour une femme : pas plus de 3 verres 
    • Pour un homme : pas plus de 4 verres 
  • Prévoyez boire dans un milieu sûr et respectez la limite hebdomadaire décrite plus haut.

Conseils pratiques pour la consommation d'alcool

  • Fixez-vous des limites et respectez-les.
  • Buvez lentement. Ne prenez pas plus de deux verres par période de 3 heures.
  • Pour chaque verre d’alcool, buvez une boisson non alcoolisée.
  • Mangez avant et pendant que vous buvez.
  • Tenez toujours compte de votre âge, de votre poids et de vos problèmes de santé, qui peuvent justifier la réduction des limites suggérées.
  • Même si l’alcool est parfois bon pour la santé chez certains groupes de personnes, ne commencez pas à boire et n’augmentez pas votre consommation en raison des bienfaits de l’alcool pour la santé.

Évitez de boire si...

  • Vous êtes enceinte, prévoyez le devenir, ou avant d’allaiter votre bébé.
  • Vous utilisez un véhicule, une machine ou un outil.
  • Vous prenez un médicament ou une autre substance qui interagit avec l’alcool.
  • Vous faites une activité physique dangereuse.
  • Vous vivez avec une maladie physique ou psychologique, comme une maladie du foie ou un trouble de santé mentale.
  • Vous êtes responsable de la sécurité d’autres personnes.
  • Vous avez une dépendance à l’alcool.