Fauteuil roulant

Guide de prévention des plaies de pression

La plaie de pression est une lésion pouvant affecter la peau ou les tissus sous la peau (tissus gras, muscles et même os). Elle survient à la suite d'une pression.

Votre risque de développer des plaies de pression peut être élevé si :

  • vous êtes immobile durant de longues périodes dans le fauteuil roulant ou au lit;
  • vous avez perdu toute sensibilité au bas de votre corps.

Il est possible que vous demeuriez à risques malgré tous vos efforts.

Le saviez-vous?

Les plaies peuvent survenir après une période de pression très courte.

Les plaies provoquent de la douleur, une baisse du niveau d'activité et une diminution de la qualité de vie. Des personnes sont parfois hospitalisées plusieurs mois par année pour des problèmes de plaie. En cas de complications, les plaies de pression peuvent même causer la mort.

95 % des problèmes de plaies pourraient être évités.

Vous avez un rôle primordial de prévention à jouer!

L'apparition d'un plaie de pression

Lorsqu'une rougeur ne blanchit pas sous la pression du doigt, c'est signe qu'il y a une plaie de pression.

Que faire?

  • Tentez de trouver la cause de la rougeur et de l'éliminer.
  • Si la rougeur persiste, enlevez la pression et surveillez la peau.
  • Si la rougeur demeure plus de 24 heures, vous devriez consulter votre médecin ou une infirmière d'Info-Santé.

La prévention

L'élément essentiel dans le traitement des plaies est la prévention. Vous et vos aidants avez un rôle primordial à jouer.

  • Examinez votre peau tous les jours et surveillez attentivement l'apparition de rougeurs.
  • Ne massez jamais une rougeur.

Changez de position fréquemment

  • Levez-vous. 
  • Allongez-vous sur le lit, par exemple, 1 fois en mi-journée.
  • Faites des tractions (push-up) traditionnelles, 30 secondes toutes les 30 minutes.
    Personne dans un fauteuil roulant qui soulève ses fesses en appuyant et en étirant ses bras sur les appuies-bras. 
  • Penchez-vous sur le côté, 2 minutes toutes les 30 minutes (par côté).
    Personne en fauteuil roulant se penchant de côté en appuyant son avant-bras sur une table. 
  • Penchez-vous vers l'avant, 2 minutes toutes les 30 minutes. 
    Femme en fauteuil roulant penchée vers l'avant, ses avant-bras appuyés sur ses genoux.    Femme en fauteuil roulant, son dos est plié, sa tête est appuyée sur ses genoux.
    Personne en fauteuil roulant, la tête couchée sur une table.   Personne en fauteuil roulant, son dos est plié, ses bras tendus vers l'arrière en appui sur l'arrière du dossier.
    Images tirées de Axelson, P. (1998)

Votre posture

Votre dos doit être le plus droit possible et bien appuyé au dossier de votre fauteuil roulant.

Assurez-vous que l'ajustement de vos appuis-pieds permet de bien supporter vos cuisses et de maintenir vos fesses bien au fond du fauteuil roulant. Portez votre ceinture si nécessaire afin d'éviter tout glissement.

Au lit, changez de position toutes les 2 heures.

Les transferts

Votre méthode de transfert (lit, auto et toilette) peut créer de la friction ou des chocs. Choisissez une technique qui limite les chocs sur vos fesses et le frottement de vos fesses sur une surface.

Les vêtements

Choisissez des vêtements extensibles et sans pli. Faites attention, car vos vêtements et les tissus créent de la pression. Pensez à votre confort par rapport à tous les éléments : alèse, piqué, toile de transfert, repli, bouton, fermeture éclair, etc.

Attention à l'humidité

Transpiration : Choisissez des vêtements permettant la circulation de l'air.

Incontinence : Changez votre protection dès que possible lorsqu'elle est souillée.

Asséchez-vous bien à la sortie de la douche.

L'alimentation

Buvez beaucoup de liquide pour éviter la déshydratation.

Mangez de façon saine et équilibrée (fruits, légumes, aliments à haute teneur en protéines). Si cela vous est impossible, consultez un spécialiste en nutrition ou votre médecin.

Évitez de consommer drogue et alcool.