L’élaboration du plan d’action régional de santé publique 2016-2020

jeudi 6 avril 2017

Le rôle phare du comité citoyens partenaires

En santé publique, la participation citoyenne est reconnue comme un principe clé depuis de nombreuses années. Dans le cadre du processus de consultation pour l’élaboration du Plan d’action régional de santé publique 2016-2020, la Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale a consulté des citoyens appartenant aux groupes les plus touchés par les inégalités sociales de santé.

Quels étaient les objectifs poursuivis ?

L’objectif général était de tenir compte du point de vue des citoyens visés sur les cibles, les services et les activités proposés dans le Plan d'action régional de santé publique 2015-2020.

Plus spécifiquement, les objectifs visés étaient de :

  • Recueillir les commentaires des citoyens appartenant aux groupes les plus touchés par les inégalités sociales de santé. sur la pertinence des cibles, des services et des activités proposées, notamment ceux qui visent spécifiquement l’équité en santé.
  • Identifier les barrières d’accès aux divers services de santé publique que rencontrent ces citoyens et à recueillir leurs suggestions pour favoriser l’accessibilité qu’elle soit de nature géographique, économique, organisationnelle, socio-culturelle ou relationnelle.
  • Définir les facteurs favorables et les obstacles à la participation publique (participation citoyenne sollicitée par une institution publique) et les modalités souhaitées. 

Quelle était la composition du comité citoyens partenaires ?

Le comité était composé de personnes appartenant aux groupes les plus touchés par les inégalités sociales de santé, reconnus comme étant les moins bien desservis par le système de santé et ses professionnels au Canada.

  • Personnes en situation de pauvreté;  
  • Personnes en situation d’itinérance, en dynamique prostitutionnelle, utilisatrices de drogues;
  • Personnes immigrantes et réfugiées;
  • Personnes d'origine autochtone;
  • Personnes ayant une limitation fonctionnelle intellectuelle;
  • Personnes ayant une limitation fonctionnelle physique;  
  • Personnes ayant un problème de santé mentale;
  • Personnes faisant partie de la diversité sexuelle.

Comment se sont déroulé les rencontres ?

Les cinq rencontres, d’une durée de 3 h 30 chacune, ont eu lieu dans les locaux d'un organisme communautaire situé au centre-ville de Québec, entre septembre et novembre 2016.  

Qu’est-ce que cela a apporté à la Direction de santé publique ?

Les informations recueillies sur les différents services de santé publique (alimentation, tabagisme, alcool et drogues, services de périnatalité, santé dentaire, santé sexuelle, participation citoyenne, informations lors de situations d’urgence et sensibilisation hors situations d’urgence) ont été présentées aux professionnels de santé publique. Ceux-ci ont indiqué qu’ils envisageaient en tenir compte, notamment dans l’élaboration des plans opérationnels annuels de santé publique qui découlent du Plan d’action régional de santé publique 2016-2020. Globalement, les informations recueillies permettront de mieux adapter les services de santé publique au contexte de vie des citoyens les plus touchés par les inégalités sociales de santé.

Qu’en pensent les membres du comité citoyens partenaires ?

Lors de l’assemblée générale de la Direction de santé publique, le 14 décembre 2016, quatre membres du comité citoyens partenaires ont pris la parole et partagé leur expérience.

Globalement, les membres du comité ont beaucoup apprécié leur participation. Ils se sont sentis à l’aise, accueillis, respectés, en confiance et reconnaissants d’avoir pu participer à une telle démarche. Ils ont eu le sentiment que la démarche était pertinente pour définir des services qui répondent davantage à leurs besoins et qui soient mieux adaptés à leur réalité.  

Infolettre du CIUSSS de la Capitale-Nationale, avril 2017