Le programme TRIPLE P, un soutien efficace à la parentalité

jeudi 22 juin 2017

Triple P est un programme de soutien à la parentalité qui a fait ses preuves à l’échelle mondiale. Il vise à prévenir la maltraitance des enfants. En participant au programme, les parents apprennent comment développer des relations saines et harmonieuses avec leurs enfants tout en découvrant des moyens pour les aider dans la gestion de leurs comportements. Une des particularités importantes du programme Triple P consiste à offrir une gamme d’activités aux parents. Ce programme repose sur le principe de l’universalisme proportionné, c’est-à-dire qu’il vise à rejoindre toute la population mais, plus particulièrement, des personnes présentant des besoins plus précis. 

Le programme Triple P a été conçu par le Dr Matthew Sanders et ses collaborateurs de l’Université du Queensland en Australie. Des recherches concernant les différentes facettes du programme sont mondialement réalisées depuis plus de trente ans. Le programme est offert dans plus de 25 pays et dans sept provinces au Canada.

Photo de quatre femmes tenant un diplôme

Au Québec, la Chaire de partenariat en prévention de la maltraitance de l’Université Laval, dont la titulaire est Marie-Hélène Gagné, a évalué l’approche entre janvier 2015 et janvier 2017. Les résultats préliminaires de la recherche sont très encourageants. Les résultats comparés avec ceux des territoires contrôles (territoires où le programme Triple P n’est pas offert) ont été présentées le 13 juin dernier, lors du forum de la Chaire de partenariat en prévention de la maltraitance organisé dans le cadre des 15es Journées annuelles de la recherche sur les jeunes et les familles du Centre de recherche de l’Institut universitaire du Centre jeunesse de Québec.

Le 6 avril dernier se tenait une activité de reconnaissance afin de souligner l’engagement exceptionnel des pionniers du programme Triple P au Québec. Lors de cet événement, les intervenants, les intervenantes et les partenaires qui ont participé à la mise en oeuvre expérimentale du programme sur le territoire Orléans (Beauport, Sainte-Brigitte-de-Laval, Côte-de-Beaupré et Île-d’Orléans) ont été reconnus pour l’excellence de leur engagement visant à faire de ce projet collectif un succès.

5 femmes tenant un diplôme

Au cours des dernières années, les intervenants et les partenaires du territoire Orléans ont travaillé fort afin de s’approprier cette nouvelle pratique et de faire de Triple P une approche offerte en partenariat selon les différentes couleurs locales. Ces intervenants et partenaires exceptionnels proviennent des organisations suivantes : CIUSSS de la Capitale-Nationale, Commission scolaire des Premières-Seigneuries, Université Laval, école de la Châtelaine et de la Place-de-l’Éveil, école de la Pléiade, écoles de l’Île-d’Orléans, Re-Fa-Vie, école de l’Harmonie, Matinée Frimousses, Ressources Familiales Côte-de-Beaupré, Beau Port d’attache, Côte à Côte en action, CPE la Petite École de Beauport, CPE/BC l’Enchanté et CPE Seigneuriale. Nous les remercions chaleureusement pour leur engagement  à créer une communauté bienveillante à l’égard de ses enfants et de ses familles.

Infolettre du CIUSSS de la Capitale-Nationale, juin 2017