La sécurité des usagers, c’est l’affaire de tous!

vendredi 2 juin 2017


Les responsables de ressources résidentielles et leurs employés ont un rôle important à jouer pour améliorer la qualité et la sécurité des services que reçoivent les usagers dont ils ont la responsabilité.

Comment?

En déclarant tout événement indésirable qui se produit dans le cadre de la dispensation des services à l’usager, à la résidence de l’usager, ou lorsque vous accompagnez l’usager à l’extérieur de la résidence. La déclaration se fait par le  Formulaire de déclaration d’incident ou d’accident (AH-223-1).

Pourquoi?

D’abord parce que c’est une obligation légale, mais surtout pour éviter que la situation s’aggrave, pour comprendre pourquoi l’événement s’est produit et pour améliorer les méthodes de travail pour que l’événement ne se produise plus.

Qu’est-ce qu’on déclare?

On déclare les actions ou les situations à risque qu’on repère avant qu’elles aient des conséquences (ex. : un bris d’équipement ou de matériel, une erreur sur une prescription, etc.).

On déclare les événements indésirables qui ont provoqué ou qui auraient pu provoquer des conséquences chez l’usager (ex. : une agression, une chute, une fugue, une erreur reliée à la médication (une omission, une erreur d’identité d’usager, par exemple), etc.).

On déclare les événements inhabituels qui ne sont pas encadrés par un protocole ou un plan d’intervention (ex. : un usager qui s’automutile pour la première fois, l’apparition d’une ecchymose). 

Enfin, on déclare une manifestation comportementale qui est connue et encadrée, mais dont le résultat est inhabituel (ex. : un usager connu pour s’automutiler, mais qui, cette fois,  s’inflige une blessure qui requiert des soins hospitaliers ou des points de suture).

Des doutes et des questions?

Il peut parfois être difficile d’évaluer si un événement doit être déclaré ou non. Dans ces situations de doutes, mieux vaut déclarer ! 

Les intervenants cliniques de vos usagers sont en mesure de vous aider à compléter le formulaire de déclaration et de répondre à vos questions sur cet important processus qui permet d’améliorer la qualité et la sécurité des services.

Infolettre RI-RTF, juin 2017