JOURNÉE SANS TABAC – 31 MAI 2017 - Un environnement sans fumée au CIUSSS de la Capitale-Nationale

mercredi 31 mai 2017
Image : 

Dans le cadre de la Journée mondiale sans tabac, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale annonce que les centres de réadaptation l’Escale, le Gouvernail ainsi que les huit foyers de groupe de son territoire seront désormais des environnements sans fumée. À partir d’aujourd’hui, il est interdit aux jeunes, aux employés et aux visiteurs de fumer ou de vapoter, tant à l’intérieur que sur l’ensemble des terrains des établissements visés. Ainsi, il n’est plus permis de fumer à l’extérieur dans un rayon de neuf mètres de l’établissement.

La démarche progressive de cessation du tabac chez environ une cinquantaine de jeunes et employés s’est amorcée en avril. « L’implantation du projet s’est très bien passée! Malgré quelques inquiétudes chez certains, tous se sont mis à la recherche de moyens afin que le projet soit une réussite », a signalé Frédéric Albert, gestionnaire au Gouvernail, au CIUSSS de la Capitale-Nationale. Les éducateurs et les professionnels des services santé ont rencontré les jeunes et les employés pour mieux les informer sur les effets néfastes du tabagisme et de la fumée secondaire. Des spécialistes en santé publique ont formé les intervenants pour les aider à déceler et soulager les symptômes du sevrage. Des trousses ont également été mises en place pour faciliter le sevrage. On peut y retrouver une balle antistress, des timbres ou pastilles, etc. Des activités sportives ont également été ajoutées à la programmation. Aujourd’hui, la fin du tabagisme est soulignée par différentes activités sportives.

« Comme établissement de santé et services sociaux, c’est important d’agir, de prévenir l’initiation au tabac et de favoriser la cessation tabagique. Aujourd’hui, il n’y a plus aucun doute sur les effets nocifs du tabagisme. On se doit comme établissement de santé et de services sociaux non seulement d’informer, mais aussi de donner l’exemple, d’autant plus pour une clientèle mineure », a ajouté Mario Champagne, agent de planification, programmation et recherche de la Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale. 

Quelques données

Au Québec, le tabagisme est responsable de plus de 10 000 décès annuellement.

Dans la région de la Capitale-Nationale, 17 % des personnes de 15 ans et plus étaient fumeurs en 2014-2015 (Enquête québécoise sur la santé de la population 2014-2015).

La moitié des fumeurs mourront à la suite de leur consommation de tabac.

Le tabagisme demeure toujours un problème de santé publique d’envergure puisque l’épidémie mondiale tue plus de 7 millions de personnes chaque année dont la moitié de ses utilisateurs (OMS 2008, 2014).