S'informer

Notions importantes

Chacun et en tout temps 

"Chacun et en tout temps" rappelle que l'alimentation est un droit fondamental pour tous les êtres humains Ce droit est reconnu à l'article 25 de la Déclaration des droits de l'Homme (1948) : 

« Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement, les soins médicaux ainsi que pour les services sociaux nécessaires. »

  • Chacun = toutes les catégories de la population, y compris les personnes sans domicile fixe.
  • En tout temps = pas juste au début du mois.

Aliments suffisants, sains et nutritifs

Les aliments doivent être salubres et frais, en quantité et en qualité satisfaisantes (sans oublier la variété) pour fournir l'ensemble des nutriments essentiels et suffisamment d'énergie à tous les membres du ménage. Ceux-ci pourront ainsi se développer normalement, maintenir ou améliorer leur santé et éviter une limitation dans leurs activités.

Accès

L'accès fait référence à la fois à la disponibilité des aliments (rarement en cause au Québec) et à la capacité d'obtenir ces aliments physiquement. Cette capacité réfère à un accès facile aux réseaux habituels de distribution alimentaire (proximité des marchés d'alimentation ou capacité de déplacement), et économiquement, avec un revenu suffisant et stable.

  • Coût raisonnable = accessible à toutes les bourses, car manger est un besoin essentiel et un droit fondamental.

Information

Il est important que l'information sur l'alimentation soit facilement compréhensible et provienne d'une source fiable et objective. Cette information doit conférer des habiletés et permettre de prendre des décisions réfléchies en regard de son alimentation, particulièrement en ce qui concerne les modes de production et de transformation des produits (OGM, pesticides, gras trans, etc.).

  • Habiletés (fait intervenir l'aspect éducatif) = savoir préparer la nourriture, choisir les meilleurs aliments, lire les étiquettes ou encore être critique face à la publicité, etc.

Acceptables personnellement et culturellement

La notion d'acceptabilité fait référence à la liberté de choix des aliments en fonction des goûts personnels et de l'appartenance culturelle.

Dignité

La notion de dignité souligne que l'obtention des aliments ne doit jamais être l'occasion d'être jugé ou méprisé, ou encore montré du doigt. Elle doit se faire par des moyens qui sont considérés comme honorables à la fois par la personne elle-même (être en contrôle de sa situation alimentaire) et par la société (acheter ses aliments comme tout le monde)

  • Dignité = selon les normes de la société, dont le vol ne fait pas partie ni même le don d'aliments.

Système agroalimentaire durable

Un système agroalimentaire durable prévoit que la production, la distribution et la consommation des aliments ne portent pas préjudice à l'environnement et à la capacité des générations futures de combler leurs propres besoins.

Valeurs sociales

L'atteinte de la sécurité alimentaire doit reposer sur une implication citoyenne et sur des valeurs de justice sociale, d'équité, de solidarité et de responsabilité collective.

  • Responsabilité collective = l'insécurité alimentaire nous concerne tous, même si tous ne se sentent pas concernés.