Constats - Guides cliniques

Consommation de substances

Manifestations ou sous-catégorie pouvant aider à préciser le constat

Rappel théorique

(Sauf indication contraire, les informations suivantes sont tirées du document Drogues - Savoir plus, risquer moins du Centre québécois de lutte aux dépendances (2006), Montréal, Québec).

Intoxication

Le DSM-IV-TR (APA, 2003) définit l'intoxication comme l'apparition du syndrome réversible propre à la substance donnée, en raison de l'ingestion récente de cette substance ou d'une exposition à celle-ci. Les changements comportementaux peuvent être attribués aux effets de la substance sur le système nerveux central (par exemple : agressivité, labilité de l'humeur, altérations cognitives, altération du jugement, altération du fonctionnement social ou professionnel) qui se développent pendant ou peu après l'utilisation de la substance.

Abus

On parle d'abus ou d'usage abusif lorsque l'on peut constater :

  • L'utilisation d'une substance dans des situations qui comportent des dangers : relâchement de la vigilance (conduite d'un véhicule moteur, manoeuvre d'une machine dangereuse);
  • Des infractions répétées, liées à l'usage d'une substance (délits commis sous l'effet d'un produit, accidents divers sous l'effet d'une substance, etc.);
  • L'aggravation de problèmes personnels ou sociaux causés ou amplifiés par les effets de la substance sur les comportements (dégradation des relations familiales, difficultés financières, etc.);
  • Des difficultés ou l'incapacité de remplir ses obligations dans la vie professionnelle, à l'école, à la maison (absences répétées, mauvaises performances au travail, résultats médiocres, absentéisme, exclusion, abandon des responsabilités, etc.);
  • L'incapacité de se passer d'une substance pendant plusieurs jours;
  • La mise en péril de la santé et de l'équilibre d'autrui (ex. : risques que fait encourir une femme enceinte à la santé de son bébé).

Dépendance

Brutale ou progressive selon les produits, la dépendance s'installe quand on ne peut plus se passer de consommer une ou plusieurs substances, sans éprouver de souffrances physiques. Selon le DSM-IV présente la dépendance comme un mode d'utilisation inapproprié d'un produit entraînant des signes physiques et psychiques. Elle se manifeste par l'apparition d'au moins trois des signes ci-après sur une période d'un an :

  • Une tolérance (ou accoutumance) qui se traduit soit par une augmentation des doses pour un effet similaire, soit par un effet nettement diminué si les doses sont maintenues à leur état initial;
  • Un syndrome de sevrage en cas d'arrêt ou une prise du produit pour éviter un syndrome de sevrage;
  • Une incapacité à gérer sa propre consommation, l'usager consomme plus longtemps ou plus qu'il ne le voulait;
  • Des efforts infructueux pour contrôler la consommation;
  • Un temps de plus en plus important est consacré à la recherche du produit;
  • Les activités sociales, culturelles ou de loisir sont abandonnées en raison de l'importance que prend le produit dans la vie quotidienne;
  • Une poursuite de la consommation malgré la conscience des problèmes qu'elle engendre.

Il existe deux types de dépendance, elles peuvent être associées ou non.

  • la dépendance physique
  • La dépendance psychologique. 

La dépendance psychologique implique que l'arrêt ou la réduction brusque de la consommation d'une drogue produit des symptômes psychologiques caractérisés par une préoccupation émotionnelle et mentale reliée aux effets de la drogue et par un désir obsédant (craving) d'en reprendre. Cette privation de la drogue entraîne une sensation de malaise, d'angoisse, allant parfois jusqu'à la dépression.

La dépendance physique implique que l'organisme s'est adapté à la présence continue de la drogue. Lorsque la concentration de la drogue diminue au-dessous d'un certain seuil, l'organisme réclame alors le produit. Cela se traduit par divers symptômes physiques de l'état de manque, appelé également syndrome de sevrage.

Syndrome de sevrage

La privation de certains produits tels que les opiacés, le tabac, l'alcool et certains médicaments psychoactifs engendre des malaises physiques qui varient selon le produit : douleurs avec les opiacés, tremblements et convulsions avec l'alcool, les barbituriques et les médicaments de type benzodiazépines. Ces symptômes peuvent être accompagnés de troubles du comportement (anxiété, angoisse, irritabilité, agitation, etc.).

Interventions pouvant faire l'objet de directives infirmières

  • Surveiller les signes du syndrome d'intoxication;
  • Surveiller les signes du syndrome de sevrage;
  • Évaluer le sevrage actif de l'alcool à l'aide de la grille CIWA-Ar;
  • Assurer l'environnement pour assurer la sécurité et éviter les risques d'accidents (à préciser);
  • Évaluer la consommation de drogue à l'aide de l'outil DEBA - Drogues;
  • Évaluer la consommation d'alcool à l'aide de l'outil DEBA - Alcool;
  • Observer et noter les effets de la consommation sur sa problématique de santé mentale
  • Expliquer les risques d'une consommation excessive d'alcool et l'abus de drogues en lien avec la maladie mentale et les médicaments
  • Accompagner la personne dans une démarche de changement;
  • Observer les signes de consommation d'alcool et drogues si sortie extérieure;
  • Procéder aux examens de dépistage selon ordonnance;
  • Appliquer la politique de l'établissement si vente de substances illicites;
  • Référer à un groupe motivationnel ou de soutien (A.A., N.A., etc.);
  • Informer sur les ressources d'aide disponibles dans la communauté;
  • Applique le Protocole d'analyse du comportement dommageable résultant d'une consommation.

Références

American Psychiatric Association, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux : DSM-IV-TR, 4e éd., Washington (D.C.), 1998

Centre québécois de luttes aux dépendances (2006) Drogues - Savoir plus, risquer moins, Montréal, Québec

Fortinash, K. M. et Holoday-Worret, P. A. (2003) Soins infirmiers en santé mentale et psychiatrie. Beauchemin, Montréal. 667 pages

Townsend, Mary, C., (2010) Soins infirmiers psychiatrie et santé mentale, chapitre 16 et 17

Addiction. (2011, juin 13). Wikipédia, l'encyclopédie libre. Page consultée le 20:29, juin 13, 2011 à partir de fr.wikipédia.org/w/index.php.