Journée annuelle en physiothérapie pédiatrique 2017

Horaire et conférences

Horaire de la journée

8 h

 

Accueil et inscription

Visite des kiosques

8 h 30

Mot de bienvenue
Mireille Ouellet, Directrice adjointe des programmes DI-TSA-DP – Volet jeunesse, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Déroulement de la journée
Stéphanie Caron, répondante professionnelle en physiothérapie, CIUSSS de la Capitale-Nationale

8 h 45

Les thérapies géniques dans les maladies neuromusculaires : le futur est proche
Dr. Nicolas Chrestian, neurologue pour enfants au CHUL

9 h 45

Pause et visite des exposants

10 h 15

Mieux comprendre et accompagner le trouble développemental de la coordination (TDC) : développement d'une trousse d'outils novateurs
Caroline Doyon, travailleuse sociale, CIUSSS de la Capitale-Nationale
Marie-Ève Langevin, ergothérapeute, CIUSSS de la Capitale-Nationale 

11 h 15

Vitrine des exposants

12 h

Diner et visite des exposants

13 h

TCC léger et commotion cérébrale
Pierre Frémont, MD, PhD, FCMF, Professeur titulaire, Faculté de médecine de l'Université Laval

14 h 15

La force musculaire et l'activité physique chez les enfants présentant un trouble développemental de la coordination
Isabelle Demers, physiothérapeute, CIUSSS de la Capitale-Nationale

15 h

Pause et visite des exposants

15 h 15

L'importance des mesures objectives et de la collaboration interprofessionnelle dans une prise en charge optimale des asymétries cranio-faciales

Sylvie Lessard, physiothérapeute, Clinique privée

16 h 15

Mot de la fin
Stéphanie Caron, répondante professionnelle en physiothérapie, CIUSSS de la Capitale-Nationale


Conférences

8 h 45 – 9 h 45  • Les thérapies géniques dans les maladies neuromusculaires : le futur est proche
Dr. Nicolas Chrestian, neurologue pour enfants au CHUL

Cette présentation vise à :

  • Mettre à jour l'auditoire sur les thérapies géniques dans les maladies neuromusculaires et les grands changements thérapeutiques à venir. 
  • Démontrer l'importance du suivi standardisé, pour les patients avec une maladie neuromusculaire, et ce, selon les recommandations. 

10 h 15  – 11 h 15  • Mieux comprendre et accompagner le trouble développemental de la coordination (TDC) : développement d'une trousse d'outils novateurs
Caroline Doyon, travailleuse sociale • Marie-Ève Langevin, ergothérapeute, CIUSSS de la Capitale-Nationale 

Identifiant des lacunes dans l’offre de service en lien avec la compréhension du trouble développemental de la coordination (TDC) par les enfants et leur famille, avec ses conséquences à long terme sur le développement affectif du jeune, le Centre de réadaptation de l'Estrie et l’Institut de réadaptation en déficience physique de Québec ont uni leurs efforts dès 2013 afin d’entreprendre une démarche en partenariat.

Une trousse d'outils d’information et d’intervention destinée aux enfants de 5 à 12 ans présentant un (TDC) et à leur famille est donc née. S'appuyant à la fois sur les savoirs cliniques, expérientiels et scientifiques, elle a été conçue pour faciliter le processus d’adaptation de cette clientèle et développer leur sentiment de compétence afin d’améliorer la compréhension de leur situation, de leur permettre d’exprimer leurs émotions et de favoriser l’estime de soi de l'enfant.  

Résultats :  L’utilisation de la trousse par les deux équipes a permis aux familles et au milieu scolaire d’améliorer leur compréhension du TDC et aux parents de développer des attitudes mieux adaptées aux capacités de leur enfant. Cette pratique fera l'objet de formations destinées à l'ensemble du Québec.

13 h  – 14 h 15  • TCC léger et commotion cérébrale
Pierre Frémont, MD, PhD, FCMF, Professeur titulaire, Faculté de médecine de l'Université Laval

Cette conférence présente un survol de la problématique des commotions cérébrales survenant dans les environnements de loisirs et de sport avant leur évaluation dans un système de santé où le construit de traumatisme cranio-cérébral léger est utilisé, parfois de façon restrictive, même en présence d’une évolution non favorable de la blessure. Les principaux changements et messages clés du nouveau consensus de Berlin seront aussi présentés. À l’issue de cette conférence, le participant :

  • Aura une compréhension harmonisée des construits de CC et de TCCL.
  • Pourra adapter un protocole de gestion des CC/TCCL à la réalité de son milieu.
  • Comprendra le rôle du professionnel de santé concernant l’approche multidisciplinaire des CC/TCCL.

14 h 15  – 15 h  • L'importance des mesures objectives et de la collaboration interprofessionnelle dans une prise en charge optimale des asymétries cranio-faciales

Sylvie Lessard, physiothérapeute, Clinique privée

En 2017, les asymétries crâniennes et les torticolis constituent un motif de référence important en réadaptation. Une prise en charge interprofessionnelle optimise les chances de correction dans les cas d'asymétries modérées à sévère. Cependant, il n'existe pas de consensus de la littérature quant aux échelles utilisées (Argenta, Cranial Technologies...) pour définir et quantifier la sévérité des asymétries crâniennes. 

Les mesures objectives (anthropométrie, adaptation clinique de la plagiocéphalométrie…) se réalisent en quelques minutes dans vos cabinets (reproductibles intra-évaluateur, inter-évaluateur). En clinique, elles facilitent l’élaboration des plans de traitement, la communication au sein de l'équipe médicale et contribuent à optimiser nos stratégies d'intervention. Les mesures permettent aussi de mieux comprendre l'évolution des asymétries en regard des fenêtres de correction, des facteurs de risques et de récupération.


15 h 15  – 16 h 15  • La force musculaire et l'activité physique chez les enfants présentant un TDC

Isabelle Demers, physiothérapeute, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Les résultats préliminaires d'un projet de recherche sur l'évaluation de la force musculaire des enfants  présentant un trouble développemental de la coordination (TDC) vous seront sommairement présentés.  Nous aborderons également l'analyse de ces résultats dans un contexte d'évaluation et de suivi en physiothérapie. Les résultats préliminaires d'une revue de littérature sur les recommandations au sujet de l'activité physique chez les enfants ayant un TDC seront abordés. Nous discuterons des projets à venir.