Journée annuelle en physiothérapie pédiatrique 2015

Horaire et conférences

Horaire de la journée

Heure    

Activité

8 h 

  • Accueil et inscriptions
  • Visite des kiosques

8 h 30

  • Mot de bienvenue 
    Mireille Ouellet, directrice des services à la clientèle des enfants et des adolescents à l'IRDPQ
  • Déroulement de la journée 
    Stéphanie Caron, répondante professionnelle en physiothérapie à l'IRDPQ

8 h 45

  • Dépistage TAC
    Dr Michel Sylvain, neurologue

9 h 45

  • Les affiches en vedette

9 h 55

  • Pause et visite des kiosques

10 h 20

  • Le trouble d'acquisition de la coordination (TAC) : la bonne intervention au bon moment!
    Isabelle Demers et Julie Marier, physiothérapeutes, IRDPQ

11 h 20

  • Focus sur le TDAH : ses manifestations cliniques, ses impacts au plan moteur, les stratégies optimisant les habitudes de vie
    Kathia Sirois, Ph. D., neuropsychologue, IRDPQ

12 h 05

  • Diner et visite des exposants

13 h

  • Interventions chez l'enfant hypotonique avec problème respiratoire
    Alison Steel, physiothérapeute, Centre de réadaptation MAB-Mackay

14 h

  • Enfin des valeurs de référence de la force musculaire chez les enfants et les adolescents; mais comment s'en servir!
    Luc J. Hébert, Ph. D., physiothérapeute, professeur agrégé en physiothérapie et en radiologie, Université Laval, et chercheur au CIRRIS

15 h 

  • Pause et visite des exposants

15 h 15

  • Particularités pédiatriques de la médecine sportive
    Dr David Fecteau, pédiatre sportif, Clinique proactive santé

16 h 15

  • Mot de la fin
    Stéphanie Caron, répondante professionnelle en physiothérapie à l'IRDPQ

Conférences

8 h 45 – Dépistage TAC

Dr Michel Sylvain, neurologue

Résumé à venir.

10 h 20 – Le trouble d'acquisition de la coordination (TAC) : La bonne intervention au bon moment!

Isabelle Demers et Julie Marier, physiothérapeutes, IRDPQ

Pour faire suite à la conférence de l'an dernier sur l'évaluation des enfants ayant un trouble d'acquisition de la coordination (TAC), nous vous présentons cette année l'intervention auprès de cette clientèle. Appuyées sur les données probantes et notre expérience clinique, nous vous présenterons les différentes approches et stratégies gagnantes. Une intervention sera démontrée avec des enfants durant la présentation.

11 h 20 – Focus sur le TDAH: ses manifestations cliniques, ses impacts au plan moteur, les stratégies optimisant les habitudes de vie

Kathia Sirois, Ph D, neuropsychologue, IRDPQ

Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) touche de 5 à 8 % des enfants et 4% des adultes en Amérique du Nord. Le TDAH est fortement associé aussi à des conditions neurodéveloppementales (ex. : retard de développement, prématurité) et peut être exacerbé par une condition neurologique (ex. : commotion cérébrale). Les physiothérapeutes ont donc une forte probabilité de  côtoyer  dans leur pratique professionnelle plusieurs enfants et adolescents vivant avec un TDAH. La présentation vise à faire un bref rappel des manifestations cliniques qu'on retrouve chez un jeune vivant avec un TDAH et ses impacts sur certaines fonctions motrices par exemple, les déplacements. Il sera aussi abordé certaines stratégies optimisant le fonctionnement attentionnel dans les habitudes de vie en thérapie, à la maison ou à l'école.

13 h – Interventions chez l'enfant hypotonique avec problème respiratoire

Alison Steel, physiothérapeute, Centre de réadaptation MAB-Mackay

Résumé à venir.

14 h – Enfin des valeurs de référence de la force musculaire chez les enfants et les adolescents; mais comment s'en servir?

Luc J. Hébert, Ph D, physiothérapeute,  professeur agrégé en physiothérapie et en radiologie, Université Laval, et chercheur au CIRRIS

Au cours des dernières années, nous avons développé un protocole standard d'évaluation de la force musculaire isométrique maximale (FMIM) à l'aide du dynamomètre manuel chez des enfants et des adolescents (Hébert et coll. Pediatric Physical Therapy, 2011, 23:289–99). Lors de cette présentation, nous allons d'abord situer l'importance de la force musculaire en réadaptation et aussi revoir certaines notions de base en mesure et évaluation en lien avec l'évaluation de la fonction musculaire. Nous présenterons ensuite les résultats d'une étude multicentrique qui a permis d'établir, à l'aide de notre protocole standardisé, des valeurs de référence pour dix groupes musculaires aux membres inférieurs et supérieurs chez des enfants âgés entre 4 et 17 ans (n=351 enfants). Les moyennes de FMIM et leur intervalle de confiance à 95% seront présentés pour tous les groupes musculaires évalués, pour les filles et les garçons, en valeurs absolues (Nm) et normalisées (Nm/Kg). À l'aide d'exemples, l'interprétation de ces valeurs et leur utilisation en clinique seront discutées. Au-delà de l'importance de mesurer la fonction musculaire de façon valide et fidèle, le clinicien doit établir un portrait réaliste des déficiences musculaires et des capacités fonctionnelles de la personne afin d'établir des critères de congé et des objectifs de traitement rationnels ainsi qu'un pronostic. Ces valeurs de référence permettront au clinicien de porter un jugement sur la présence ou non d'une faiblesse musculaire significative, de conclure sur l'ampleur des déficiences et de leur impact potentiel sur les limitations et sur les restrictions observées.

15 h 15 – Particularités pédiatriques de la médecine sportive

Dr David Fecteau, pédiatre sportif, Clinique proactive santé

Cette présentation permettra de décrire les pathologies sportives les plus fréquentes rencontrées dans la population pédiatrique. Les apophyses sont associées à la croissance osseuse et représentent un site fréquent de blessure chez l'enfant.