Début des travaux de l'unité de soins gériatriques postaigus à l'Hôpital régional de Portneuf

mardi 3 octobre 2017


La nouvelle unité comptera 30 lits d’hospitalisation, dont 13 lits en soins gériatriques postaigus en plus des 12 lits de l’unité en réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) et des cinq lits de soins palliatifs actuellement situés au 1er étage. La nouvelle offre de service, en plus d’assurer l’accessibilité, la continuité et l’intégration des soins et des services gériatriques postaigus, favorisera le retour à domicile des personnes âgées de la MRC de Portneuf à la suite d’un épisode de soins aigus.

L’unité de soins gériatriques postaigus vise à offrir des soins de proximité adaptés à la clientèle âgée de la MRC de Portneuf. La réalisation du projet permettra aux ainés  hospitalisés  de retourner dans leur communauté, et d’éliminer les nombreux déplacements vers la région urbaine de Québec que doivent effectuer les usagers et leurs proches, pour obtenir des soins en hospitalisation de courte durée gériatrique.

En janvier dernier, des rencontres d’information de la Direction du programme Soutien à l’autonomie des personnes âgées du CIUSSS de la Capitale-Nationale ont permis de présenter le projet à la population, aux familles, aux proches des résidents et au personnel de l’hôpital. Les familles des aînés hospitalisés qui seront touchés par les changements, plus particulièrement ceux de l’URFI et des soins palliatifs, ont été informées des étapes du projet et des moyens qui seront mis en place pour faciliter leur transfert d’étage.

L’admission des usagers pour les soins gériatriques postaigus se fera de façon graduelle selon des critères bien précis. Le début des admissions est prévu pour le début décembre 2017. Pour ce faire, la nouvelle structure d’effectifs se mettra en place  progressivement, selon le nombre d’usagers admis à l’unité de soins gériatriques postaigus. Depuis juillet dernier, des formations sont offertes au personnel soignant et aux professionnels afin de les outiller à répondre aux nouveaux besoins des aînés hospitalisés. Aussi, l’ouverture à la recherche et à l’enseignement feront de cette unité un milieu d’accueil pour les stagiaires du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Enfin, notons qu’à la suite d’un appel d’offres, l’entrepreneur Alain M et M ltée de Portneuf a été choisi pour effectuer les travaux selon les plans et devis.

Infolettre CIUSSS de la Capitale-Nationale, octobre 2017