Contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf

jeudi 1 juin 2017
Image : 
Photo des membres de la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf

À quelques jours de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées (célébrée chaque année le 15 juin), les membres de la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf ont dévoilé leur plan d’action pour l’année 2017-2018. 

Le plan d’action déployé sur l’ensemble du territoire de la MRC de Portneuf permettra aux organismes engagés depuis plusieurs années dans la lutte à la maltraitance de travailler en concertation pour la contrer. Plus précisément, il vise à rehausser le niveau de vigilance à l’égard des personnes aînées et à améliorer les connaissances liées à ce phénomène. 

Un plan d’action misant sur l’information et la sensibilisation

La maltraitance n’est jamais acceptable; malheureusement, il est encore difficile pour les personnes aînées qui en sont victimes de dénoncer la situation, par peur de représailles ou d’abandon. Il s’agit d’un problème social qui toucherait entre 4 % et 7 % des personnes âgées vivant à domicile, ce qui représente, au Québec, entre 56 000 et 98 000 personnes (réf. www.mfa.gouv.qc.ca).

Pour réussir à prévenir les situations de maltraitance, il faut d’abord comprendre ce qu’est la maltraitance envers les aînés et savoir la reconnaître. C’est pourquoi les actions de ce plan s’articulent autour de trois objectifs, soit sensibiliser la population de Portneuf et les acteurs du milieu à l‘égard de ce phénomène; être en mesure de mieux repérer les personnes vulnérables et favoriser la concertation et le partenariat entre les organismes locaux et régionaux. De nombreuses activités de sensibilisation seront réalisées par la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf. 

Ainsi, le 15 juin prochain, la population sera invitée à se montrer solidaire en portant le ruban mauve, symbole officiel de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées. 

Ligne Aide Abus Aînés 1 888 489-ABUS (2287) 

Peu importe le type de maltraitance, celle-ci est inacceptable et il est important de la dénoncer et d’agir. Une ligne téléphonique provinciale est en place pour venir en aide aux aînés qui subissent des abus et de la maltraitance. 

Toute personne concernée (citoyen âgé, proche aidant, membre de la famille, intervenant, etc.) peut contacter la Ligne sans frais, confidentielle et bilingue de 8 h à 20 h, 7 jours par semaine. Des professionnels spécialisés en maltraitance offrent de l'écoute, du soutien, de l'information, une évaluation téléphonique de la situation, une intervention ponctuelle et de crise, au besoin, un suivi téléphonique, une orientation ou une référence vers l'organisation la plus appropriée. 

Les membres de la Table des organismes pour contrer la maltraitance envers les aînés de Portneuf

Sur la photo :

  • 1re rangée de gauche à droite : Lyne Juneau (Office municipal d’habitation du Grand Portneuf), Renée-Claude Pichette (L’Autre-Avenue), Catherine Gendron (Caisses Desjardins centre de Portneuf), Jane Mitchell (CIUSSS de la Capitale-Nationale), Louise Roy (Le Halo), Sandra Lapointe (travailleuse de milieux de Portneuf), Anne Picher (citoyenne).  
  • 2e rangée de gauche à droite : Martial Bolduc (Sûreté du Québec), Vincent Hardy (travailleur de milieux de Portneuf), François Blouin et Harold Côté (CIUSSS de la Capitale-Nationale), Marie-Hélène Paquet (Le Vas-y).

Sont absents sur la photo : Véronique Bélanger (Mirépi), Robert Simard (Secrétariat aux ainés), Lucette Maihot (proche aidante) et Jacynthe Drolet (la Table de concertation des aînés de Portneuf).

Pour en savoir plus

Consultez le www.aideabusaines.ca.