Baignade en milieu naturel

lundi 11 juillet 2016
Image : 

La Direction de santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale rappelle à la population les conseils à suivre pour prévenir les problèmes de santé et de sécurité lors d'une baignade en milieu naturel. 

En période de chaleur, la baignade en eau libre est une activité appréciée et favorable à la santé puisqu'elle contribue au bien-être physique, mental et social de la population. Cependant, les eaux de baignade en lac, en rivière et au fleuve sont presque toujours contaminées par des microorganismes qui peuvent affecter la santé. 

Connaître la qualité de l'eau

Les eaux de baignade peuvent contenir des bactéries, des parasites, des virus et des algues microscopiques (cyanobactéries). 

Ces microorganismes sont responsables de :

  • gastro-entérites qui se manifestent par des diarrhées, des crampes abdominales, des nausées, des vomissements et parfois de la fièvre, des maux de tête et des douleurs musculaires;
  • infections aux yeux (conjonctivite), aux oreilles ou à la gorge;
  • problème de la peau (dermatite).

Il n'est pas recommandé de se baigner dans un endroit où la qualité de l'eau n'est pas connue. Vous pouvez consulter la liste des plages inscrites au Programme Environnement-Plage. Ce programme du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements permet d'informer la population de la qualité bactériologique des eaux de baignade des plages participantes afin de profiter de ces lieux en toute quiétude.

Éviter les problèmes de santé

Certaines plages dans la région sont surveillées pour déterminer la qualité de leurs eaux. Même si une plage est ouverte pour la baignade, cela ne veut pas dire qu'elle ne contient pas de microorganismes. 

Pour éviter les problèmes de santé, il est important de respecter en tout temps les consignes suivantes :

  • Évitez d'avaler de l'eau. La meilleure façon de ne pas avaler de l'eau consiste à ne pas mettre la tête sous l'eau.
  • Surveillez particulièrement les jeunes enfants afin qu'ils n'avalent pas d'eau.
  • Prenez une douche après la baignade.
  • Évitez de vous baigner avec une plaie, car elle pourrait s'infecter.
  • Ne vous baignez pas si l'eau est d'apparence « verte », surtout s'il y a des écumes. Il pourrait s'agir d'algues bleu-vert (cyanobactéries).
  • Les personnes dont le système immunitaire est très affaibli devraient éviter de se baigner sans l'autorisation de leur médecin.

Les baigneurs doivent aussi éviter de contaminer l'eau :

  • Ne vous baignez pas si vous avez une diarrhée ou la nausée.
  • Changez fréquemment les couches des enfants et mettez-leur une couche spécialement conçue pour la baignade.
  • Ne nourrissez pas les oiseaux.

Se baigner en toute sécurité

Certains sites en eaux naturels et non surveillés présentent des risques importants pour la sécurité. Les enfants de moins de 5 ans sont particulièrement à risque de noyade et devraient toujours être sous la surveillance visuelle d'un adulte. La Direction de santé publique recommande de respecter les interdictions de baignade imposées sur un site en raison des risques élevés de blessures, de noyade ou de la mauvaise qualité de l'eau.

Source :
Catherine Chagnon
Agente d'information aux relations médias
CIUSSS de la Capitale-Nationale
relations.medias.ciussscn@ssss.gouv.qc.ca
418 266-1019, poste 1539